23 septembre 2014 AccueilDossiersArticulationsGenouRupture ligament croisé postérieur

Rupture du ligament croisé postérieur : causes, symptômes et traitements

Le ligament croisé postérieur est un ligament du genou puissant et robuste constitué de deux faisceaux. Sa rupture est une lésion rare qui entraîne une instabilité modérée. Si la rupture de ce ligament est constatée, des mesures doivent être prises afin d’éviter des complications graves telles que la gonarthrose et le syndrome rotulien.

Les ligaments sont des tissus fibreux de collagène. Liés aux os, ils forment une articulation. Le rôle des ligaments du genou est de stabiliser cette articulation. On retrouve deux types de ligaments au sein de l'articulation : les ligaments latéraux et les ligaments croisés. Les ligaments croisés se subdivisent en deux : le ligament croisé postérieur et le ligament croisé antérieur.

Le ligament croisé postérieur se trouve en arrière du genou, plus précisément dans l'échancrure intercondylienne du fémur. Il a un rôle stabilisateur au niveau du genou. En effet il empêche le mouvement dit du tiroir postérieur qui se caractérise par le mouvement vers l'arrière du tibia par rapport au fémur.

Pour déceler une rupture du ligament croisé postérieur, une radiographie est nécessaire en cas de soupçon. Cette radio permet également de mesurer la gravité de la rupture et voir s'il n'existe pas de fragments osseux. Le médecin peut également pratiquer une arthroscopie ou une IRM pour repérer la rupture du ligament ou des lésions associées.

Causes de rupture du ligament croisé postérieur

Du fait de sa forte robustesse, la rupture du ligament croisé postérieur est assez rare. Mais un traumatisme excessivement violent au niveau de la jambe peut engendrer une rupture de ce ligament. Ces traumatismes peuvent survenir lors de chocs lors d'activités sportives (ski, sport de contact, etc.) ou d'accidents de la circulation. La rupture de ce ligament peut intervenir lorsqu'une pression importante est exercée sur le genou lorsque celui-ci est en hyperextension.

Symptômes

La rupture du ligament croisé postérieur provoque des douleurs plus ou moins importantes avec des sensations de craquements. Le patient a également des difficultés à mouvoir son genou. Dans certains cas, un gonflement peut être visible (conséquence d'une hémorragie dans l'articulation quand le ligament s'est rompu ou arraché de son épine)

Traitements

Selon la gravité de la rupture du ligament, plusieurs traitements sont possibles. Mais il est à noter que l'option chirurgicale est placée en dernier recours

Traitement fonctionnel

Ce traitement consiste à une reconstruction musculaire plus précisément les quadriceps. Cette reconstruction se fera à partir de séances de rééducation du genou. Le genou devra être mis au repos pendant au moins dix jours et le patient devra appliquer de la glace sur le genou. Des anti-inflammatoires ou antalgiques seront également prescrits.

Traitement orthopédique

Ce traitement consiste en une immobilisation de l'articulation (le genou) par un plâtre cruro-pédieux (plâtre partant de la cuisse jusqu'au pied) durant environ un mois et demi. Le patient sera autorisé à s'appuyer sur son genou après environ 3 semaines. Ce traitement concerne les ruptures se situant à la base du ligament croisé postérieur.

Traitement chirurgical

Cette intervention consiste à reconstruire de manière chirurgicale le ligament croisé. Elle est rarement employée. La chirurgie, en effet, concerne les personnes dont la rupture du ligament est associée à une désinsertion de l'épine tibiale ou si la rupture provoque des sensations d'instabilités importantes.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Genou

Santé Doc