6 octobre 2014 AccueilDossiersArticulationsGenouRupture du ligament latéral interne
Rupture du ligament latéral interne

Sections de l'article

  1. Causes
  2. Symptômes
  3. Traitements

Rupture du ligament latéral interne : cause, symptômes et traitements

Lorsque le ligament latéral interne est trop tendu (à la suite d’une entorse), celui-ci peut se rompre et causer d’importantes douleurs. La rupture du ligament latéral interne peut gravement entraver les mouvements de l’articulation du genou. Si un traitement approprié n’est pas vite mis en place, les conséquences sur les articulations peuvent être très graves.

Parmi les ligaments du genou, on peut distinguer les ligaments latéraux qui sont de deux types : le ligament latéral interne et le ligament latéral externe. Les ligaments du genou sont indispensables pour la stabilité du corps. Ils permettent aussi au genou de résister au mieux aux différentes pressions et torsions qui peuvent survenir lors de la pratique des activités quotidiennes.

Le ligament latéral interne est un ensemble de tissus fibreux et épais. Ce ligament se situe sur la face interne du genou en allant du fémur jusqu'au tibia. Son rôle est d'empêcher la flexion excessive de la jambe vers l'intérieur. Il participe également à la rotation et la stabilité du genou.

Pour diagnostiquer une rupture du ligament latéral interne du genou, le médecin pose des questions sur les circonstances de l'apparition des douleurs ressenties. Ensuite, il exerce une pression au niveau de la face externe du genou blessé. Il effectue ce geste pendant que la jambe est pliée et une seconde fois lorsqu'elle est tendue. Cet examen a pour but d'évaluer la gravité de la rupture en fonction de la douleur ressentie lors des pressions et de la rigidité du genou. Dans certains cas, une douleur trop intense et un gonflement peuvent empêcher cet examen. Le médecin peut demander alors une IRM ou une échographie du genou.

Causes

La rupture du ligament latéral interne se produit généralement lors d'un traumatisme ou d'un mouvement étirant excessivement le ligament ou lors de mouvements répétitifs. Ce type de rupture se produit généralement chez les athlètes pratiquant des sports de contact ou nécessitant des changements rapides ou souvent brusques de direction (tennis, football). Mais il peut également arriver que la rupture se fasse de manière progressive (pratique d'une activité répétitive lésant peu à peu le ligament).

Symptômes

La personne atteinte d'une rupture du ligament latéral interne ressent une douleur dans la partie interne du genou. Souvent, il est possible d'observer une inflammation au niveau de cette zone. Dans certains cas, l'articulation du genou peut gonfler et l'individu aura des difficultés à le mouvoir. Il peut arriver que la personne ressente une instabilité au niveau du genou.

Traitements

Selon la gravité de la rupture du ligament latéral interne, son traitement peut être chirurgical ou non.

Traitement non chirurgical

Si la rupture n'est pas grave, le traitement consiste à immobiliser le genou avec une attelle. Il sera demandé au patient de reposer son genou le plus possible. Le patient devra prendre également des analgésiques ou des anti-inflammatoires. Le port d'une genouillère peut être recommandé par le médecin ainsi que des séances de physiothérapie. Après une certaine période, un programme de rééducation sera instauré.

Traitement chirurgical

En cas de rupture du ligament latéral interne, l'option chirurgicale est rarement recommandée. Mais il est à noter qu'une étude a montré qu'une reconstruction chirurgicale du ligament donne de bons résultats. L'intervention chirurgicale peut être réalisée lorsque la rupture s'accompagne d'une instabilité persistante.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Genou

Santé Doc