6 octobre 2014 AccueilDossiersArticulationsGenouRupture du ligament latéral externe

Rupture du ligament latéral externe : causes, signes et traitements

Le ligament latéral externe est un tissu fibreux robuste et très élastique. Il est composé en grande partie de collagène. Bien qu’il soit assez solide, ce constituant du genou peut se rompre à la suite d’un choc violent. La rupture du ligament latéral externe survient, la plupart du temps avec d’autres lésions touchant d’autres ligaments.

Dans l'articulation du genou, les ligaments ont la particularité de maintenir les os entre eux et de concourir à la stabilité de l'articulation. Le ligament latéral externe (LLE) fait partie de ces ligaments. À la suite d'un traumatisme, la rupture de ce ligament nécessite dans la majorité des cas une intervention chirurgicale.

Le rôle du ligament latéral externe

Au sein de l'articulation du genou, le ligament latéral externe se fixe par le haut sur le fémur tandis qu'à sa base, il se rattache au péroné. Il a pour rôle d'éviter ou d'encaisser les mouvements de varus (mouvements du pied tourné vers l'intérieur).

Dans sa tâche, le ligament latéral externe se fait aider par le tendon poplité. Il s'agit du prolongement du muscle poplité, il est rattaché au fémur non loin du point d'insertion du ligament latéral externe.

Causes et les signes

Ce type de rupture ligamentaire survient, généralement, durant les activités sportives comme le ski ou à la suite d'un accident de la route (traumatismes ou mouvements brusques au niveau du genou). La rupture du ligament latéral externe peut nuire grandement à la stabilité de l'articulation.

Les signes de cette lésion peuvent différer en fonction de la gravité ou de la complexité du traumatisme au genou. Dans la plupart des cas, le patient ressent des douleurs au genou lors de la palpation et il a du mal à marcher correctement (boiterie). Pour confirmer la présence de la rupture, une IRM peut être demandée par le médecin. Dans certains cas, cet examen d'imagerie s'accompagne d'une arthroscopie.

Traitements

Pour certaines pathologies du genou, il n'est pas obligatoire d'avoir recours à la chirurgie toutefois, la rupture du ligament latéral externe nécessite une ligamentoplastie. Si à la suite d'un traumatisme violent, le ligament latéral a subi une déchirure sévère et ne peut être réparé par une simple suture, cette intervention est nécessaire. La ligamentoplastie consiste à reconstituer le ligament touché en employant les tissus du patient lui-même (autogreffe).

Selon la gravité des cas, la chirurgie du ligament ne sera pas suffisante. Dans le cas des genoux en varus, le chirurgien devra effectuer également une ostéotomie de valgisation (réduction osseuse permettant de réparer une difformité). Elle a pour objectif de diminuer la tension ligamentaire en externe.

Suivi post-opératoire

Après la chirurgie, l'articulation touchée doit être immobilisée à l'aide d'une attelle post-opératoire ou d'un plâtre. Pendant 30 jours environ, le patient ne devra pas effectuer d'appui sur le genou. Les mouvements de celui-ci se feront avec l'aide de béquilles. Une fois le délai d'immobilisation achevé, le plâtre sera remplacé par un élastoplate. Durant la période de strapping (contention souple), le patient suivra des séances de rééducation qui durent environ deux semaines.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Genou

Santé Doc