12 septembre 2014 AccueilDossiersArticulationsGenouChondropathie

La chondropathie, l’altération du cartilage rotulien

La chondropathie est une maladie se caractérisant par des lésions du cartilage de la rotule. À un stade avancé, elle peut causer d’importantes douleurs. Les lésions peuvent entraîner la mise à nu de l’os. Plusieurs facteurs sont à la base de cette affection de la rotule.

La chondropathie est une pathologie touchant le genou. Cette maladie se caractérise par des altérations dégénératives et douloureuses au niveau de la rotule du genou. Cette pathologie peut toucher les deux genoux à la fois.

Les causes d'une chondropathie rotulienne

Les causes exactes de la survenue d'une chondropathie sont inconnues. Mais les facteurs de risques sont le plus souvent les pressions excessives (lors d'une activité sportive ou professionnelle). En effet, une forte pression favorise l'usure du cartilage rotulien. Cependant, la chondropathie peut survenir en absence de pressions excessives.

Dans ce cas, il peut s'agir de malformation ou de déformation de la rotule. Les personnes âgées ou celles ayant des prédispositions génétiques peuvent être atteintes par cette pathologie

Les symptômes d'une chondropathie

Les personnes atteintes d'une chondropathie ressentent le plus souvent des douleurs derrière la rotule lors des mouvements normaux du genou. Les douleurs s'accentuent chez ces personnes lorsqu'elles se trouvent en position accroupie ou lors de la pratique d'une activité sportive (ski, ascension à vélo) et même lors de la conduite. Les personnes atteintes de cette pathologie peuvent également ressentir des douleurs lorsqu'elles sont immobiles en position assise pendant une longue période.

En présence de ces symptômes, il est important de se rendre au centre de santé le plus proche afin que le médecin puisse déceler avec plus de précision la présence d'une chondropathie.

Les examens préliminaires

Une série d'examens sera effectuée afin de déterminer avec précision la présence d'une chondropathie. Tout d'abord, le médecin posera une série de questions sur les moments exacts et la manière de la survenue des douleurs au niveau de la rotule. Ensuite, il pratiquera un examen physique. Le patient ressent des douleurs à la rotule en cas de pression ou de sollicitation du genou.

Des bruits de frottement sont également audibles. Des palpations du genou seront également effectuées afin de détecter une possible instabilité ou déformation au niveau du genou. D'autres examens comme la radiographie des articulations du genou, l'arthroscopie ou la tomographie par résonance magnétiques sont également d'excellents moyens de déceler avec précision la présence d'une chondropathie.

Traitements

Traiter une chondropathie peut se faire par différents moyens. La kinésithérapie, les médicaments et la chirurgie peuvent être sollicités.

La kinésithérapie

En premier lieu, le médecin demandera au patient de suivre des séances de kinésithérapie. En suite il lui sera demandé de reposer ses articulations du genou (un bandage afin de stabiliser le genou sera souvent posé). Afin de réduire la pression exercée sur la rotule le médecin peut recommander au patient des séances de physiothérapie, des exercices de musculation et d'étirement du muscle extenseur de la cuisse. En effet, le renforcement de ce muscle réduit la pression sur la rotule.

Le traitement médicamenteux

Pour le traitement d'une chondropathie, la prescription d'antalgiques est rarement indiquée. Mais en cas de douleurs intenses, l'injection d'un anesthésique local peut être faite. On peut également prescrire des médicaments pour améliorer la substance osseuse (chondroïtine sulfate)

Intervention chirurgicale

La chirurgie est rarement utilisée pour traiter les cas de chondropathie. Mais une intervention peut être indispensable en cas de déformations importantes de la rotule.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Genou

Santé Doc