12 août 2014 AccueilDispositifs médicauxTests de dépistage d’allergie au lait de vache
Tests de dépistage d'allergie au lait de vache

Sections de l'article

  1. Le prick test
  2. Le patch test

Les tests de dépistage d’allergie au lait de vache

Il existe deux types d’allergies au lait, qui peuvent être détectées par des tests médicaux de dépistage. Les tests couramment utilisés sont le prick test pour l’allergie immédiate ou le patch test pour l’allergie retardée.

L'allergie au lait de vache est une allergie alimentaire qui affecte fréquemment les nourrissons et les enfants. Elle survient lorsque le système immunitaire réagit aux protéines contenues dans le lait. Ces réactions allergiques peuvent être immédiates dans les deux heures suivant la consommation du lait ou d'un produit laitier, avec des manifestations telles que la diarrhée, le vomissement, l'urticaire. Des réactions allergiques retardées peuvent également survenir ; elles sont marquées par des douleurs abdominales, la constipation sévère, la toux chronique, les otites à répétition.

Lucarne sur les deux types de tests d'allergie au lait de vache

Le prick test

Liée à la sécrétion d'anticorps (immunoglobulines E), l'allergie au lait de vache caractérisée par des réactions immédiates ou allergie immédiate a pour test diagnostique, le prick test. Il explore la réaction allergique impliquant les immunoglobulines E (IgE) et permet ainsi de confirmer une allergie au lait. Simple et rapide, ce test à lecture immédiate fournit les résultats quelques minutes plus tard, environ 15 à 30 minutes après l'application de l'allergène. Il est effectué sous une surveillance médicale.

Pour la réalisation de ce test qui est faiblement douloureux, une goutte de lait de vache est posée sur l'avant-bras interne ou toute autre partie du corps notamment le dos ou la cuisse. A cet endroit précis, au centre de la goutte, à l'aide d'une courte aiguille, sans une pression excessive, le médecin effectue délicatement une piqûre. Lorsque le sujet est allergique au lait, une inflammation ou un gonflement localisé semblable à une piqure de moustique, transparait au niveau de l'injection.

Cette réaction allergique qui est le signe d'un résultat positif se manifeste dans les 15 à 30 minutes par une papule urticarienne qui disparait quelques heures plus tard. La taille de la papule indique le degré de sensibilité au lait.

Pour éviter de biaiser les résultats, ce test doit être pratiqué sur une peau saine et chez un sujet qui n'est pas soumis à un traitement antihistaminique.

Le patch test

Le choix du patch test est indiqué dans une exploration allergologique liée à un allergène appartenant au règne animal, notamment le lait de vache. Ce test cutané est utile dans le cas d'une allergie au lait de vache à manifestation retardée, chez les enfants présentant des troubles digestifs chroniques et consommant quotidiennement du lait. Il existe un patch test prêt à l'emploi, disponible en pharmacie. Il n'est pas douloureux. Ce nouvel outil de diagnostic de l'allergie retardée est caractérisé par une utilisation facile. Cependant, la lecture doit être faite par un médecin qui interprète les résultats à l'aide d'une grille de lecture.

Le patch test consiste à appliquer des timbres adhésifs imbibés de lait de vache sur la partie supérieure du dos et à les maintenir fixés pendant 48 heures. Le matériel du patch est ensuite retiré afin d'effectuer la lecture des résultats.

Le test est positif lorsqu'il y a une éruption cutanée avec une peau rouge sur la surface cutanée qui a été en contact avec les produits adhésifs.

Durant l'application du patch test, il convient de ne pas mouiller le dos et d'éviter l'utilisation des crèmes.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Dispositifs médicaux

Santé Doc