16 août 2014 AccueilDispositifs médicauxFuites urinaires et protections

Les différentes fuites urinaires et les protections adaptées

Les fuites urinaires, également appelées les incontinences urinaires, sont des émissions involontaires d’urines émanant de la vessie. Elles peuvent être liées à une multitude de facteurs au nombre figurent la perte du contrôle des muscles du sphincter urinaire, un affaiblissement des muscles du plancher pelvien.

Ce trouble affecte les hommes et les femmes de tout âge avec une prévalence au sein de la population féminine et chez les personnes âgées de plus de 50 ans. Les fuites urinaires ne constituent pas une maladie en soi, mais un symptôme associé à un mode vie, à des problèmes médicaux ou physiques. Il existe plusieurs formes de fuites urinaires mais également diverses solutions adaptées à ces problèmes du système urinaire.

Les différentes formes de fuites urinaires

On distingue plusieurs formes de fuites urinaires, les plus fréquentes sont :

L'incontinence urinaire d'effort

Elle se manifeste par une fuite urinaire inattendue qui se produit lorsqu'il y a une pression ou une soudaine contraction sur la vessie lors des activités physiques ou des dépenses d'énergie physique. Ces fuites surviennent, généralement, lorsque le sujet tousse, éternue, saute, rit ou porte des objets lourds. Elle s'accompagne de fuites légères d'urines.

L'incontinence par impériosité

Elle est également appelée l'impériosité mictionnelle ou la vessie hyperactive. Ces fuites urinaires sont déclenchées par des spasmes musculaires au niveau de la vessie. Cette instabilité vésicale se manifeste par une envie soudaine et irrésistible d'uriner. Ainsi, les fuites urinaires surviennent lors d'un besoin soudain et impérieux d'uriner. Elle est caractérisée par des fuites importantes d'urines.

L'incontinence mixte

Elle est la combinaison de plusieurs types d'incontinence, notamment de l'incontinence urinaire d'effort et de l'incontinence par impériosité.

  • L'incontinence par regorgement

L'incontinence par regorgement est liée à une rétention vésicale chronique. Ces fuites se produisent lorsque la vessie ne peut pas se vider complètement. Elle est caractérisée par des écoulements permanents d'urine. Ainsi, le sujet peut avoir des fuites urinaires lorsque la vessie est pleine et qu'elle ne peut plus contenir d'urine.

  • L'incontinence fonctionnelle

Elle est liée à des problèmes de mobilité, à des troubles cognitifs ou d'ordre psychique. Cette mobilité limitée ne permet au sujet de se rendre aux toilettes à temps pour uriner. Les fuites d'urines sont importantes chez ces personnes incontinentes.

Des protections adaptées

Il existe des solutions qui répondent aux besoins spécifiques des personnes affectées par des fuites urinaires. Elles sont adaptées aux types d'incontinence. Ainsi, en fonction du degré de gravité, il existe des produits ou des formes de protection pour faire face à ces désagréments.

La fuite urinaire légère ou l'incontinence légère est marquée par la fuite de quelques gouttes d'urines comme c'est le cas lorsque le sujet est confronté à une incontinence d'effort. Les serviettes urinaires, les slips absorbants, les sous-vêtements absorbants, les protège-slips, les sous-vêtements absorbants sont bien indiqués pour les petites fuites.

La fuite urinaire modérée ou l'incontinence urinaire moyenne survient lorsque le sujet éprouve un besoin impérieux d'uriner (incontinence par impériosité). Les solutions adaptées sont des formes de protection avec notamment les slips extensibles, les protections anatomiques.

La fuite urinaire forte s'observe chez les sujets qui ne peuvent pas se retenir, ni se rendre à temps aux toilettes. Les couches adultes, les changes complets sont nécessaires pour ces sujets.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Dispositifs médicaux

Santé Doc