12 août 2014 AccueilDispositifs médicauxTest urinaire multiparamétrique

Le test urinaire multiparamétrique de détection des nitrites et des leucocytes

Le test urinaire multiparamétrique de détection des nitrites et des leucocytes est une tigette imprégnée de deux zones réactives qui permettent d’effectuer plusieurs analyses en une fois. Des analyses qui permettent de déterminer la présence de deux paramètres dans l’urine, les nitrites et les leucocytes.

Caractérisé par une excellente fiabilité et un confort d'utilisation, ce test se présente sous la forme d'une bandelette en plastique à deux zones réactives qui déterminent simultanément et rapidement, les leucocytes et les nitrites dans l'urine. Doté d'une haute sensibilité, il est utilisé selon un mode spécifique avec une procédure d'interprétation bien définie pour le dépistage d'une infection urinaire.

Mode d'utilisation

Pour la réalisation du test urinaire, il convient d'avoir un gobelet propre et sec qui ne contient pas de traces de détergents ou d'antiseptiques. Les urines, de préférence, les premières urines du matin, qui ont séjourné au moins trois heures dans la vessie, sont recueillies dans ce contenant, après avoir éliminé le premier jet. Avant le prélèvement d'urines en milieu de jet, les organes génitaux doivent être nettoyés afin d'éviter des faux résultats ou la contamination des urines par des secrétions vaginales.

La bandelette est ensuite introduite dans le gobelet afin d'imprégner les zones réactives d'urines. Elle est retirée immédiatement après cette immersion en prenant le soin d'éliminer l'excès d'urine. Pour ce faire, il faut tamponner légèrement le bord de la bandelette contre le rebord du gobelet. La bandelette réactive est ensuite comparée à une échelle colorimétrique. Les résultats sont obtenus 60 à 120 minutes plus tard.

Interprétation des résultats

Le test urinaire multiparamétrique de détection des nitrites et des leucocytes est un test hautement sensible. Il permet de détecter la moindre concentration pathologique des nitrites et des leucocytes dans l'urine. Il est ainsi destiné à la détection d'une leucocyturie et d'une bactériurie qui sont liées à des infections urinaires.

Les globules blancs ou leucocytes sont habituellement absents dans l'urine. Leur présence ou une concentration anormale et élevée de leucocytes dans les urines (leucocyturie) est le signe d'un résultat positif. Le virage de la zone réactive des leucocytes sur la bandelette est le signe d'une pyurie et d'une probable infection urinaire.

Normalement, il n'y a pas de nitrates dans les urines. Leur présence est le signe manifeste de l'action des bactéries qui transforment les nitrates en nitrites. La bactériurie est la présence d'un nombre important de bactéries dans les urines. Ainsi un résultat positif marqué par la présence des nitrites, révèle l'existence des bactéries et peut traduire une infection probable des voies urinaires, d'origine bactérienne.

Ainsi, la suspicion d'une infection urinaire est grande lorsque les deux paramètres sont positifs. Un test négatif permet d'exclure avec une excellente probabilité, une infection urinaire. Un test positif à l'un des deux paramètres, peut nécessiter une reprise du test quelques instants plus tard ou un examen cytobactériologique des urines.

Le risque de faux résultats positifs est possible lorsque les bandelettes sont de mauvaise qualité ou ont été exposées à l'air libre ou lorsque l'apport alimentaire en nitrate (légumes verts) est considérable chez le sujet.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Dispositifs médicaux

Santé Doc