14 août 2014 AccueilDispositifs médicauxSondes urinaires

Les sondes urinaires, avec ou sans ballonnet

Les sondes urinaires sont de petits tubes introduits dans la vessie par le méat urinaire en suivant le trajet de l’urètre afin de drainer l’urine. Conçues en plastique, en silicone ou en PVC (chlorure de polyvinyle), ces sondes permettent une évacuation continue. Elles ont généralement un corps marqué par des ouvertures ou ‘’œils’’, avec une extrémité distale arrondie, et d’une extrémité proximale évasée.

Il existe plusieurs types de sondes urinaires. On distingue, généralement, les sondes urinaires à ballonnet et les sondes urinaires sans ballonnet.

Les sondes avec ballonnet

Les sondes à ballonnet ou les sondes de Foley sont des sondes à demeure. Ces sondes de moyenne et longue durée peuvent rester en place pendant une longue période de temps grâce à un ballonnet gonflé dans le col vésical. Elles facilitent l'écoulement permanent de l'urine qui est recueillie dans une poche à urine ou un collecteur d'urine.

La longueur de la sonde peut varier selon les fabricants et peut atteindre 50 cm avec un diamètre ou calibre extérieur exprimé en charnière (CH) qui correspond à 1/3 de millimètres (mm). Ce calibre extérieur peut varier de 4 à 26 CH. Le volume du ballonnet peut atteindre 30 ml.

Les sondes avec ballonnet sont caractérisées par un corps cylindrique, par un canal central pour le drainage des urines et par un canal de gonflage du ballonnet, lorsqu'il s'agit d'une sonde à ballonnet à deux voies ou sonde de Foley standard. La sonde à ballonnet à trois voies est marquée par un troisième canal qui permet d'irriguer, de façon permanente, la vessie.

L'extrémité distale qui est introduite dans la vessie, peut présenter des formes variées ; elle peut être droite ou béquillée avec une ou plusieurs ouvertures. Quant à l'extrémité proximale évasée, qui a une forme semblable à un godet, elle peut être reliée à une seringue ou une poche de recueil d'urine.

Les sondes à ballonnet sont indiquées pour tout drainage prolongé, pour le contrôle de la diurèse ou pour le lavage de la vessie. Elle est également utilisée pour le drainage urinaire en post-opératoire ou lors du traitement de la rétention urinaire.

Les sondes sans ballonnet

Les sondes sans ballonnet sont des sondes sans fixation. Elles sont constituées d'un tube en silicone, en latex, caoutchouc ou en PVC. Elles ont des références caractérisées par une taille et un diamètre qui varient considérablement.

L'extrémité distale de ces sondes, peut être droite, béquillée, fermée ou ouverte, biseautée et émoussée. Elle est parfois munie de plusieurs ouvertures latérales ou œils latéraux. Contrairement à l'extrémité distale, l'extrémité proximale ou la tête de la sonde, ne pénètre dans l'organisme et peut être dotée d'un godet ou d'un sac collecteur.

Ces sondes sans ballonnet peuvent être sèches, nécessitant une lubrification manuelle avec un lubrifiant (vaseline ou l'huile de silicone).
Elles peuvent être pré-lubrifiées ou recouvertes d'un corps gras, ces sondes prêtes à l'emploi sont dotées d'un lubrifiaient. Les sondes auto-lubrifiées ou sondes hydrophiles sont caractérisées par un mécanisme facilitant une lubrification permanente.

Les sondes sans ballonnet sont destinées à un usage de courte durée, pour des sondages évacuateurs, l'administration de médicaments ou pour un acte ponctuel. Introduites dans la vessie, elles sont enlevées dès que celle-ci est vide. Ainsi, elles sont utilisées chez les sujets affectés par les troubles ou les désordres urinaires, par une rétention urinaire aigüe ou chronique.
.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Dispositifs médicaux

Santé Doc