11 août 2014 AccueilDispositifs médicauxSeringues à insuline
Seringues à insuline

Les seringues à insuline

L’organisme synthétise naturellement l’insuline, qui est une hormone permettant de convertir le glucose en réserve d’énergie. Sans insuline, le glucose reste dans le sang et provoque des dysfonctionnements pouvant conduire au diabète. Les personnes atteintes de diabète doivent ingérer de l’insuline afin de maintenir le bon fonctionnement de leurs organismes. L’insuline est injectée puis, elle passe dans le sang. Pour s’injecter de l’insuline, les patients atteints de diabète utilisent principalement des seringues.

Les seringues à insuline sont composées de trois parties à savoir un cylindre, un piston et une aiguille.

Le cylindre

Le cylindre est la partie creuse de la seringue destiné à recevoir l'insuline. Des marques sur le côté du cylindre permettent de mesurer les doses. Trois différents formats de seringues à insuline sont disponibles sur le marché : les seringues d'insuline 0,3 ml, 0,5 ml et 1 ml. Le choix de la seringue se fait en fonction de la dose d'insuline, qui est prescrite.

La seringue d'insuline 0,3ml est graduée par intervalle d'une demi-unité et convient pour les doses inférieures à 30 unités. Les seringues d'insuline 0,5ml sont graduées par intervalles de 1 unité et sont indiquées pour les dose comprises entres 30 et 50 unités. Les seringues de 1 ml sont graduées par intervalles de deux unités et sont utilisées pour les doses supérieures à 50 unités.

Le piston

Le piston est la partie de la seringue, qui glisse à l'intérieur du cylindre. Il se présente sous la forme d'un plastique surmonté par un disque plat circulaire et terminé par une pointe en caoutchouc. Lorsqu' il est tiré vers l'arrière, il permet d'aspirer l'insuline dans le cylindre. Par contre, lorsqu'on appui sur le disque sur le piston, l'insuline est poussée hors du cylindre par le bout en caoutchouc à travers l'aiguille.

Les aiguilles

Les aiguilles des seringues à insuline sont en acier inoxydable. Elles sont composées de trois parties, à savoir l'embase qui permet la fixation de l'aiguille sur la seringue, la tige et le biseau. Le calibre est la mesure du diamètre intérieur d'une aiguille. Il se mesure en jauge. Plus la jauge est grande plus l'aiguille et fine. Les jauges des aiguilles à insuline varient entre 28G et 31G.

La longueur se mesure en en millimètres et varie entre 12.7 mm (un demi-pouce) et 8 mm (3/8 de pouce). Les aiguilles à insuline sont très fines et plus courtes que les autres aiguilles et permettent une injection véritablement indolore. Les choix du calibre et de la longueur de l'aiguille se font en fonction du site d'injection et la masse du patient.

L'insuline s'injecte généralement dans le haut du bras, le ventre, la cuisse ou dans les fesses. Avant l'injection, le site d'injection choisi doit être bien nettoyé avec un tampon imbibé d'alcool. Pour l'injection, la seringue doit être tenue par le cylindre pour éviter que les doigts ne touchent l'aiguille ou le bas du piston. Apres s'être assuré qu'il n'y a pas de bulles dans la seringue, il faut insérer rapidement l'aiguille en respectant un angle de 90 °. Après l'injection, la seringue à insuline doit être éliminée de façon appropriée pour des raisons de sécurité.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Dispositifs médicaux

Santé Doc