2 août 2014 AccueilDispositifs médicauxCollecteurs d’urine

Les collecteurs d’urine

Les collecteurs d’urine servent à recueillir l’urine tout en permettant d’éviter la macération de la peau en cas d’alitement prolongé. Ils permettent de restaurer la dignité du malade en limitant les odeurs, le nombre et le temps des changes. Aussi, ils permettent de garder le patient au sec tout en diminuant les risques liés aux problèmes de peau. Cependant, il existe plusieurs types de collecteurs d’urine dont les collecteurs jour ou ambulatoires et les collecteurs pour la nuit.

Les collecteurs d'urine sont constitués d'une valve anti reflux uni aux étuis péniens par un système de tubulure pour recevoir les urines. Le kit du collecteur d'urine est composé d'une pince à clamper, d'un antiseptique alcoolique, des tampons stériles, d'une paire de gants non stériles et une protection pour le lit.

Les types de collecteurs d'urine

Les collecteurs ambulatoires ou jour ont un volume de 500cc à 800cc. Ils peuvent être fixés à la cuisse ou au mollet grâce à des attaches ou à des élastiques afin de les cacher facilement sous les vêtements. Les collecteurs d'urine pour la nuit ont un volume plus considérable qui va de 1.5 à 2 litres. Ils sont suspendus au lit grâce à un système de porte collecteur. Ces collecteurs d'urine sont les mêmes que ceux qui sont joints aux sondes urinaires.

Quand utiliser les collecteurs d'urine ?

Les collecteurs d'urine masculins sont employés lorsque le malade a un pénis rétracté et qu'un étui pénien ne peut pas être utilisé. Les collecteurs d'urine féminins sont utilisés par les malades alitées pour lesquelles la pose d'une sonde à demeure n'est pas possible, ni nécessaire. Ces collecteurs sont directement rattachés à la sortie du système urinaire.

Comment utiliser les collecteurs d'urine

Il faut commencer par se frotter les mains avec la solution hydro-alcoolique, puis mettre les gants et la protection sous la sonde. Ensuite, on ouvre l'emballage protecteur du collecteur d'urine stérile et on clampe la sonde. Puis, on nettoie le pavillon externe de la sonde à demeure avec les tampons imbibés de désinfectant alcoolique.

Aussi, faudra-t-il déconnecter le collecteur d'urine et maintenir le pavillon de la sonde dans un tampon imbibé de désinfectant alcoolique. Par la suite, on décapuchonne le collecteur d'urine stérile et on l'adapte à la sonde. Enfin, on veillera déclamper la sonde et fixer le collecteur d'urine au lit en évitant les tractions sur la sonde, puis on enlèvera les gants. Après cela on se frotte les mains avec la solution hydro-alcoolique et range le matériel.

Précautions

Les collecteurs d'urine se remplacent après 4 à 6 semaines d'utilisation en même temps que la sonde vésicale. Les collecteurs d'urine ne doivent pas être déconnectés de la sonde afin de garantir le système clos. Les collecteurs d'urine doivent être changés avec la sonde dans le cas d'une infection sur ordre médical. Pendant le nettoyage des collecteurs d'urine, il ne faut pas tirer sur la sonde. Veiller à ce que le sac collecteur se trouve toujours placé plus bas que le niveau de la vessie.

En cas de transport ou de déplacement du malade, il faut vidanger auparavant le sac collecteur et s'assurer que l'urine s'écoule dans le sac collecteur. En installant le malade, on vérifie que la sonde et son tuyau sont bien en place (ni coudés, ni pliés, ni écrasés sous le malade). Enfin, on veillera à ce qu'il n'y ait pas de fuites au niveau du robinet, de la sonde et du raccord.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Dispositifs médicaux

Santé Doc