1er septembre 2014 AccueilDispositifs médicauxOrthèsesOrthèse tubulaire de contention

Orthèse tubulaire de contention : indications, contre-indications et spécificités

Appliquées de façon externe, les orthèses tubulaires sont des dispositifs orthopédiques qui améliorent le soutien mécanique de la partie du corps qu’elle enserre. Tricotée sous une forme tubulaire, ces pièces de textiles enfilables peuvent être prescrites dans le cadre du traitement de diverses pathologies telles que les ulcères veineux.

Recouvrant une région du corps, les orthèses tubulaires de contention sont caractérisées par des indications et des contre-indications.

Indications et contre-indications

En exerçant une pression sur la jambe, les orthèses tubulaires de contention recouvrent et maintiennent le pansement disposé sur le tissu cutané ulcéré. Elles permettent de traiter l'ulcère veineux de la jambe. Cet ulcère est caractérisé par une perte de la substance cutanée de la couche de la peau se trouvant sous l'épiderme ou par la présence d'une plaie qui ne se cicatrise pas facilement.

Les facteurs à l'origine de cette lésion, peuvent être une obstruction de la veine profonde ou un mauvais retour veineux. Lorsque la circulation du sang est faible au niveau des jambes, l'ulcère guérit lentement. Les orthèses tubulaires sont, donc, prescrites en vue d'améliorer la circulation du sanguine, le retour veineux et de faciliter la guérison de l'ulcère.

Les orthèses tubulaires de contention ne doivent pas être appliquées directement sur une peau lésée. Mais elles doivent être disposées sur un pansement ou un bandage qui recouvre une plaie. Pour éviter tout risque de surinfection, il convient de remplacer l'orthèse tous les 7 jours et de ne pas la laisser en place pendant huit jours, sans soigner l'ulcère.

Le port de l'orthèse tubulaire de contention est contre-indiqué en présence d'une inflammation artérielle locale (artérite) au stade III et IV, d'une inflammation aigüe ou d'une suppuration de la veine (phlébite septique).

Spécificités

Il existe des orthèses tubulaires de contention sans talon et à pied ouvert ainsi que des orthèses tubulaires munies de baleinages souples, d'inserts ou de sangles.
Elles sont disponibles sous cinq tailles (S, M, L, XL et XXL) associées à cinq coloris ou fils de repère (bleu, rose, jaune, bleu ciel violet). Chaque taille correspond également à une dimension spécifique liée à la circonférence du mollet en centimètre (cm) et à celle de la cheville, exprimée également en centimètre (cm). Elles sont caractérisées par des dimensions adaptées aux mensurations du patient.

Conçues avec des fibres textiles, à savoir des fibres naturelles et / ou de synthèses, élastiques et / ou inélastiques, les orthèses tubulaires de contention sont composées de matériaux élastiques (l'élasthane) et/ou non élastiques (le coton, le polyamide). Elles sont constituées de fils de tricotage élastique et non élastique qui ont des mailles. Celles-ci se déforment sous l'effet d'un étirement longitudinal. L'étirement transversal engendre un allongement de la maille développant une force qui s'exerce sur le membre inférieur.

Ainsi, les orthèses tubulaires de contention exercent une pression qui peut osciller entre 10 et 15 millimètres de mercure ou mmHg (classe I) ; entre 15,1 et 20 mmHg (classe II) ou entre 20, 1 et 36 mmHg (classe III). Elles sont prescrites en fonction de la classe de contention qui les caractérise. Celle-ci peut être légère, moyenne ou forte.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Orthèses

Dispositifs médicaux

Santé Doc