23 août 2014 AccueilAlimentationVitaminesVitamine D

Le calciférol, la vitamine D

Découverte pour la première dans l’huile de foie de morue, la vitamine D a permis d’endiguer une épidémie de rachitisme dans la ville de Londres. Essentiellement présente dans l’alimentation, la vitamine D peut être synthétisée par la peau grâce aux rayons du soleil.

Synthétisée pour la première fois en 1952 par R.B. Woodward (prix Nobel en 1965), la vitamine D est à la fois une vitamine et une prohormone, indispensable pour maintenir les os et les dents en bon état.

Description de la vitamine D

La vitamine D est composée d'un ensemble de substances appelées provitamines D. Il s'agit essentiellement de la provitamine D2 (ergocalciférol) et de la provitamine D3 (cholécalciférol). Ce sont ces provitamines qui une fois dans l'organisme sont transformées par celui-ci en calcitriol (forme hormonale de la vitamine D).

La vitamine D peut être synthétisée par l'organisme. En effet lorsque la peau est exposée aux rayons ultraviolets du soleil cela entraine la production par l'organisme de vitamine D3 qui après avoir séjourné dans le foie puis au niveau du rein devient du calcitriol (forme active de la vitamine D).

La vitamine D participe au métabolisme du calcium dans l'organisme. Elle régularise entre autres le taux de calcium dans le sang en facilitant l'absorption intestinale de celui-ci (le calcium) et en limitant son élimination par l'urine. La vitamine D empêche également l'apparition d'un trouble de la croissance : le rachitisme.

À la différence de nombreuses autres vitamines, la vitamine D peut être stockée dans l'organisme au niveau du foie et dans les graisses. Lorsque le besoin se fait sentir, la vitamine D sera métabolisée et utilisée par l'organisme.

Apport journalier recommandé

L'apport journalier recommandé en vitamine D est de 10 µg chez l'enfant de moins de 1 an. Pour les personnes dont l'âge est compris entre 1 et 70 ans, l'apport quotidien recommandé est de 15 µg et chez les personnes ayant plus de 70 ans l'apport journalier est de 20 µg.

quelles sont les sources en vitamine D ?

Les aliments riches en vitamine D sont les poissons (saumon, truite, hareng), le lait de vache, le foie de bœuf, les œufs.

Une exposition au soleil est également capable de procurer une grande quantité (environ 80 %) de vitamine D nécessaire à l'organisme. En effet, une exposition d'une quinzaine de minutes deux ou trois fois par semaine pourrait apporter la quantité de vitamine D nécessaire à l'organisme.

Mais il est à noter qu'une exposition prolongée au soleil peut provoquer l'apparition du cancer de la peau. Il est donc recommandé d'utiliser des écrans solaires ayant un indice de protection minimum de 15.

La carence en vitamine D

Les personnes sujettes à une carence en vitamine D sont celles qui s'exposent très rarement au soleil ainsi que les végétaliens, car les aliments qu'ils consomment contiennent très peu de vitamine D. les personnes qui sont atteintes de troubles d'absorption intestinale sont également susceptibles de présenter une carence en vitamine D

Une carence en vitamine D peut provoquer chez l'enfant le rachitisme. Cette maladie se caractérise par un retard de croissance ainsi qu'une mauvaise constitution osseuse. Chez l'adulte, la carence en vitamine D provoque l'ostéomalacie, pathologie qui se caractérise par une déminéralisation des os accompagnés de diarrhées et de sensations de brulure au niveau de la gorge et de la bouche.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Vitamines

Alimentation

Santé Doc