23 août 2014 AccueilAlimentationVitaminesVitamine B12

La cobalamine, la vitamine B12

Connue également sous le nom de vitamine B12, la cobalamine se caractérise par sa couleur rouge vif (cobalt). Elle participe à de nombreuses réactions chimiques au sein de notre organisme. Un manque en cobalamine peut provoquer une anémie. L’apport de cette vitamine se fait par l’alimentation et la flore intestinale. La substance azotée est principalement conservée dans le foie.

Les premières recherches sur la vitamine ont permis de dévoiler la présence de la cobalamine dans certains aliments. Ces recherches ont également dévoilé que la cobalamine aidait à traiter les anémies. C'est en 1948 que la vitamine a été isolée par les chercheurs Lester Smith et Karl Folker. L'analyse de la synthèse de la cobalamine a été faite en 2007. Ces différentes recherches ont permis d'établir l'importance et les avantages de la vitamine pour le corps.

Le rôle de la vitamine B12

La cobalamine intervient dans la réalisation de plusieurs réactions biochimiques du corps. Elle participe à la transformation de certains composants en énergie, à la formation des globules rouges et à la division de certaines cellules. Elle aide au bon fonctionnement du système nerveux, du système immunitaire. De plus, la vitamine B12 permet de réduire la fatigue et de maintenir les fonctions mentales.

Les signes d'une carence

Les signes d'une carence en vitamine B12 sont nombreux et peuvent causer des affections relativement graves. Les coliques, la perte de poids, les fourmillements aux mains et aux pieds sont les principaux signes d'une carence. Ces symptômes sont également à l'origine d'affections comme l'anémie, les troubles psychotiques (humeur, mémoire, raisonnement, etc.).

Une carence est généralement causée par une alimentation peu équilibrée. Les personnes suivant un régime végétalien sont le plus souvent exposées à cette carence. La carence peut être également causée par une affection (pathologie immunitaire ou intestinale). Dans certains cas, on observe cette insuffisance d'apport chez les personnes en surpoids ayant subi une opération chirurgicale visant à réduire leur poids.

Les quantités nécessaires de cobalamine

En fonction de l'âge d'un individu ou de sa condition physique, l'apport obligatoire en cobalamine peut varier fortement. Pour les nourrissons et les enfants de moins 15 ans, il faut entre 0,5 et 2,3 µg (1 microgramme = 1 millionième de gramme) de cobalamine. Pour les adolescents et les adultes, l'apport est de 2,4 µg minimum. L'apport pour une femme enceinte, allaitante ou une personne âgée (+75 ans) doit se situer entre 2,6 et 3 µg.

Où trouve-t-on la vitamine B12

La vitamine est présente dans de nombreux produits d'origine animale (viande rouge, crabe, thon, jaune d'œuf, etc.). Toutefois, certains aliments contiennent une grande quantité de cobalamine. Il s'agit du foie, du cœur de bœuf, du hareng fumé, de l'huitre (crue), etc. En plus des aliments, il est possible de trouver des compliments alimentaires qui ont une forte teneur en vitamine B12.

L'utilisation des suppléments alimentaires

Les compléments alimentaires sont disponibles sous plusieurs formes (comprimés ou injections). En général, ils contiennent d'autres dérivés de la vitamine B. Les doses des produits excèdent rarement les 5 µg.

L'utilisation des suppléments n'exige pas d'indications particulières, toutefois, l'emploi des injections intramusculaires peut causer certains désagréments. Ces effets indésirables se traduisent par éruptions cutanées ou des démangeaisons.

Vitamines

Alimentation

Santé Doc