23 août 2014 AccueilAlimentationVitaminesVitamine C

L’acide ascorbique, la vitamine C

L’acide ascorbique ou la vitamine C dispose de propriétés antioxydantes. Elle est présente dans de nombreux fruits. La vitamine facilite l’absorption des acides aminés et du fer. Elle aide à la réalisation de réactions biochimiques de certains composants (stéroïdes corticosurrénaliens, catécholamines, collagène, etc.)

L'acide ascorbique est un composant hydrosoluble qui ne peut être synthétisé par notre corps. De plus, les quantités stockées dans l'organisme sont très faibles. Sa composition la rend très sensible à la chaleur (destruction à partir de 190 °C). Toutefois, elle peut être conservée dans les produits acides. On retrouve la vitamine C dans le domaine de l'industrie alimentaire. En effet, ces dérivés sont employés comme conservateurs (E300, E301, E302). Cependant, ces conservateurs ne disposent pas des mêmes avantages que la vitamine C.

Le rôle de l'acide ascorbique

L'acide ascorbique permet de maintenir les fonctions immunitaires, de faciliter l'absorption du fer et de lutter contre les radicaux libres. Elle intervient également dans la synthèse du collagène indispensable à la formation de certains tissus (cartilages, vaisseaux sanguins, des os, de l'épiderme, des dents, etc.). La vitamine C aide à réduire la fatigue et permet de régénérer la vitamine E.

Au niveau thérapeutique, l'acide ascorbique a la capacité d'améliorer les défenses immunitaires et réduire la durée d'un rhume, de prévenir le scorbut, les troubles cardiovasculaires, les troubles de la vision, les cancers, etc.

Les signes d'une carence

Un manque de vitamine C peut engendrer plusieurs dysfonctionnements dans l'organisme. Ces signes se traduisent par des troubles cutanés, un affaiblissement des fonctions immunitaires, un manque d'appétit, des maux têtes, des palpitations, des affections buccales (gingivite), etc.

Au niveau psychologique, on note également un manque de concentration, des troubles de l'humeur, etc.

Où trouve-t-on la vitamine ?

La vitamine se trouve majoritairement dans les aliments d'origine végétale. Ces aliments sont principalement des fruits cassis, le poivron, l'orange, le citron, la fraise, le melon de cavaillon, etc. Il est recommandé de consommer ces produits crus parce qu'ils perdent rapidement leurs propriétés vitaminiques lorsqu'ils sont cuits. Il est également possible de trouver la vitamine C dans des produits pharmaceutiques. Ces suppléments alimentaires sont disponibles sous plusieurs formes.

L'apport nutritionnel quotidien

Chaque jour, le corps doit être approvisionné en vitamine C. Les quantités d'acide ascorbique sont déterminées en fonction de l'âge ou de la santé d'un individu. Pour les nourrissons et les enfants de moins de 15 ans, il faut entre 50 et 110 mg de vitamine par jour. Pour les adultes et les adolescents, il est conseillé d'ingérer 110 mg au minimum. Pour les femmes enceintes et les personnes âgées, la quantité quotidienne de vitamine peut atteindre 130 mg.

L'utilisation des compléments alimentaires

Les compléments alimentaires contiennent parfois des flavonoïdes. Ils ont pour rôle de faciliter l'absorption de la vitamine. Toutefois, ils peuvent influencer l'action de certains médicaments. La vitamine C pourrait également réduire les effets de la chimiothérapie.

Les suppléments alimentaires renfermant de l'acide ascorbique sont très acides. Ils peuvent donc causer certains effets secondaires tels que les coliques, les brûlures d'estomac, les nausées, les ballonnements, etc. L'acide ascorbique peut provoquer des complications chez les personnes souffrant de calculs urinaires.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Vitamines

Alimentation

Santé Doc