28 août 2014 AccueilAlimentationSels minérauxFer

Le minéral fer : sources alimentaires et rôle

Le fer occupe une place centrale dans le bon fonctionnement du corps. Élément important pour la division cellulaire, le fer stimule la croissance et le développement de l’organisme. Apporté par les aliments en petite quantité, ce minéral est absorbé par l’intestin dans la mesure des besoins. Le fer est le principal constituant de l’hémoglobine et de la myoglobine. Environ 70% du fer contenu dans l’organisme est emprisonné dans ces deux protéines. Cependant, chaque jour, une partie de ce fer est éliminée, d’où, la nécessité d’en maintenir une quantité suffisante par des apports d’aliments riches en cet oligoélément.

Si les apports en fer sont insuffisants par rapport aux pertes journalières, il s'installe un déséquilibre, qui a des conséquences néfaste sur la santé. Une carence en fer se traduit le plus par une grande fatigue, une faiblesse généralisée et des problèmes de santé connexes.

Sources alimentaires du fer

Le corps absorbe le fer au fil de ses besoins. L'assimilation dépend de la solubilité, de la nature du fer et de la présence d'éléments favorables ou nuisibles à son absorption. Les légumes feuilles à l'instar de l'épinard et de la laitue constituent l'une des meilleures sources de fer pour l'organisme.

De leur côté, la viande rouge et le foie contiennent une forme de fer, qui est plus facile à assimiler que le fer contenu dans les aliments d'origine végétale. D'autres aliments comme les lentilles, les haricots blancs, les céréales complètes et le boudin noir fournissent des quantités non négligeables de fer organique. Parmi les fruits et les légumes les plus riches en fer, on distingue le kiwi, la tomate, les oranges et le chou.

Rôle du fer dans l'organisme

Le fer est indispensable à la production du sang. Au cours de l'hématopoïèse, le fer sert à produire l'hémoglobine qui transporte l'oxygène des poumons à toutes les autres parties du corps. Le fer intervient également dans la fabrication de la myoglobine, l'un des éléments constitutifs des muscles. Le fer fait partie intégrantes de certaines enzymes, notamment celles qui interviennent dans la respiration et dans l'élaboration de l'ADN.

Il est donc indispensable au fonctionnement normal de l'organisme. Aussi, le fer est-il responsable de la coloration rouge du sang. Le fer participe au fonctionnement optimal des cellules du corps en leur fournissant de l'énergie. Dans le cerveau, il participe aux performances de la mémoire et stimule les fonctions cognitives. Tout ceci explique pourquoi une carence en fer a une conséquence immédiate sur la santé.

Effets bénéfiques du fer sur la santé

Ses propriétés de fixation de l'oxygène et son fort pouvoir réducteur, en font un élément indispensable à toute forme de vie sur terre. Au niveau du système immunitaire, le fer intervient dans les processus cytolitiques et la régénération de nouveaux lymphocytes. Le fer améliore donc les défenses immunitaires et par conséquent protège l'organisme contre les infections.

Le fer permet de combattre l'anémie grâce à son intervention au niveau de l'hématopoïèse. Constituant critique des muscles, le fer renforce également le tonus musculaire et permet de combattre la raideur musculaire. Afin de compenser les pertes de sang qui ont lieu pendant les menstrues, les femmes doivent ingérer plus de fer que les hommes.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Sels minéraux

Alimentation

Santé Doc