6 octobre 2014 AccueilAlimentationSels minérauxChlore

Le chlore ; essentiel dans le métabolisme de l’eau

Le chlore (Cl) est un sel minéral considéré comme la dixième substance la plus abondante dans l’organisme. En moyenne, le corps d’un adulte en contient environ 115 grammes, ce qui représente 0,15 % du poids corporel. Moins de 15 % du chlorure dans le corps se trouve à l’intérieur des cellules, avec les plus grandes quantités repartie dans les globules rouges.

Le chlore existe principalement sous forme d'anion chlorure. Il se lie avec des cations tels que le sodium pour former le chlorure de sodium et l'hydrogène pour donner l'acide chlorhydrique. Un apport quotidien de chlore est indispensable à l'organisme pour compenser les pertes dues aux transpirations et, aux vomissements en cas de malaise.

Sources alimentaires du chlore

Une personne perd 530 milligrammes de chlore par jour. A cause de cette perte, il faut un apport de 750 à 900 milligrammes de chlore par jour. Le chlore se trouve dans la plupart des aliments, en particulier les algues, les olives, le seigle, la laitue et les tomates .Bien que ces fruits et légumes contiennent des quantités respectables de chlore, la teneur naturelle de ce minéral dans la plupart de ces aliments est en général faible. Le chlorure de sodium (sel de table), qui est ajouté aux aliments, demeure donc le principal pourvoyeur en ce minéral.

Rôles du chlore dans le corps

Comme le sodium et le potassium, le chlore est l'un des principaux électrolytes. Il contribue à la conduction des impulsions électriques vers les tissus nerveux et musculaires. Le chlore est également nécessaire pour le maintien de l'équilibre acido-basique de l'organisme. Les reins éliminent ou retiennent le chlore, principalement le chlorure de sodium, lorsqu'ils tentent d'accroître ou de réduire le taux d'acide dans le corps. Le chlore retient l'eau à l'intérieur du corps. C'est la raison pour laquelle il entre dans la composition des sels de réhydratation.

Le chlore, et particulièrement l'acide chlorhydrique contribue à la destruction des germes dans le système digestif en activant les enzymes nécessaires à la digestion des protéines. En cas d'infection, une substance appelée hypochlorite est synthétisée par les globules blancs. Cette substance détruit les germes et aide les autres cellules immunitaires à remplir leurs fonctions. En outre, le chlore aide le corps à éliminer le dioxyde de carbone (CO 2).

Effets d'une carence en chlore

La carence en chlore est rare. Cependant, une transpiration prolongée peut entraîner une perte excessive de chlore, qui pourrait avoir un impact sur l'activité des muscles et du système nerveux. Quand cela se produit, on assiste à une pathologie potentiellement mortelle, qui est connue sous le nom d'alcalose et se caractérise par l'élévation du pH sanguin.

L'alcalose peut aussi se produire à la suite de vomissements prolongés ou de diarrhée. Les symptômes incluent une faiblesse musculaire, la perte d'appétit, l'irritabilité, la déshydratation, et une profonde léthargie. Toutefois, la consommation d'aliments et de boissons permettront de récupérer le chlore perdu. Les boissons pour sportifs et les produits connexes à base de chlore permettent aux athlètes d'être plus endurants.

Effets d'un excès en chlore

En principe, l'excès de chlore est éliminé dans les urines. Un excès de chlore peut conduire à l'augmentation de la pression artérielle ou provoquer une rétention de fluides chez les personnes souffrant d'insuffisance cardiaque congestive, de cirrhose du foie ou de troubles rénaux.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Sels minéraux

Alimentation

Santé Doc