5 septembre 2014 AccueilAlimentationOligo-élémentsCobalt

Le cobalt

Dans notre alimentation, se trouve du cobalt, un minéral essentiel nécessaire en très petites quantités. Cet oligoélément fait partie intégrante de la vitamine B12, la cobalamine, qui prend en charge la production de globules rouges et la formation du revêtement des nerfs en myéline.

Certains spécialistes médicaux ne considèrent pas le cobalt comme un élément nutritif essentiel distinct, car il est contenu dans la vitamine B12, qui est elle-même une vitamine essentielle. Cependant, le cobalt contenu dans de la vitamine B12, n'est pas facilement absorbé dans le tractus digestif. En général, la proportion de cobalt le corps est normalement de l'ordre de 80 à 300 µg et il est stocké dans les globules rouges, le plasma, ainsi que dans le foie, les reins, la rate et le pancréas.

Différentes sources de cobalt

Le cobalt est disponible principalement dans la vitamine B12, et la question est de savoir si le cobalt inorganique est réellement utilisable dans le corps humain. La viande, le foie, le rognon, les palourdes, les huîtres et le lait contiennent tous une certaine quantité de cobalt. Les poissons de l'océan et les fruits de mer procurent aussi du cobalt, mais les légumes terrestres en contiennent très peu. On trouve des traces de cobalt dans les légumineuses, l'épinard, le chou, la laitue, les feuilles de betteraves et les figues.

Fonctions du cobalt dans l'organisme

Lié à la vitamine B12, le cobalt est essentiel à la formation de globules rouges et est également utile à d'autres cellules. Le cobalt aide à la prévention de l'anémie. Il est également bénéfique dans certains cas de fatigue et permet de juguler les troubles digestifs et les pathologies neuromusculaires. En radiothérapie, le cobalt-60 radioactif est utilisé pour traiter certains cancers.

Troubles liés à l'excès de cobalt

La forme la plus inquiétante de l'empoisonnement au cobalt se produit, lorsqu'on respire de l'air contaminé par une quantité importante de cobalt inorganique. Cela ne se produit généralement que dans les milieux industriels où des forages, d'importants polissages, ou d'autres procédés libèrent dans l'air de fines particules contenant du cobalt. L'inhalation de ces poussières de cobalt peut causer de nombreux problèmes pulmonaires chroniques.

La toxicité peut également se produire en cas d'ingestion d'aliments contaminés par du cobalt inorganique. La cardiomyopathie des buveurs de bière et l'insuffisance cardiaque congestive ont été reliées au cobalt introduit dans la bière durant le processus de fabrication. Une consommation accrue de ce type de bière peut affecter la thyroïde ou provoquer une surproduction de globules rouges consécutive à une activité accrue de la moelle osseuse.

Troubles liés à la carence en cobalt

La carence en cobalt n'est pas vraiment un problème si on consomme suffisamment de vitamine B12. Les végétariens sont besoin les plus exposés à une carence en cobalt. Les sols deviennent déficients en cobalt, réduisant encore plus les faibles niveaux de cobalt dans les aliments d'origine végétale. Comme la déficience en cobalt entraîne une diminution de la disponibilité de la vitamine B12, on assiste une augmentation du nombre de symptômes et de problèmes liés à une carence en vitamine B12, notamment l'anémie et les lésions nerveuses.

Oligo-éléments

Alimentation

Santé Doc