20 juin 2014 AccueilMédecineMédecine conventionnelleOto-rhino-laryngologie

L’oto-rhino-laryngologie, pour soigner les maux de gorge, d’oreilles et du nez

L’oto-rhino-laryngologie, en abrégé ORL, est une discipline médicale et chirurgicale qui s’occupe principalement de l’oreille, de la gorge et du nez. Elle traite entre autres les cas d’infections, de surdités, de vertiges et de tumeurs touchant la zone anatomique allant de la partie inférieure du crâne jusqu’à l’ouverture supérieure du thorax.

Appelé oto-rhino-laryngologiste, le praticien en oto-rhino-laryngologie réalise diverses interventions au niveau les glandes salivaires, de la cavité buccale, de la thyroïde, de l'œsophage et des bronches. Il s'occupe de même du larynx et du pharynx , du nez, de l'oreille et du cou.

Ce spécialiste pratique aussi d'autres techniques chirurgicales pour guérir ou traiter les maladies, les infections ou les malformations congénitales. L'oto-rhino-laryngologiste traite médicalement ou en chirurgie des tumeurs bénignes, ainsi que des cancers de la tête et du cou. Il s'occupe aussi de la chirurgie esthétique de cette même région anatomique.

Pathologies prises en charge

Survenant surtout chez les adultes, les maladies bénignes touchant les cordes vocales sont des lésions résultant de traumatismes ou d'inflammation dus à un usage abusif de la voix. Les pathologies vocales bénignes les plus communes sont les nodules. Il s'agit d'épaississements de la surface de la corde vocale. On peut comparer cela à une ampoule à un pied qui, à la longue, devient dur comme de la corne.

Les autres pathologies les plus courantes sont les polypes, également dus à des traumatismes. Mais, dans ces cas, il s'agit d'excroissances de liquide d'enflure ou de sang qui se transforment en de petites masses gélatineuses et pédonculées à la surface des cordes vocales. Il existe d'autres genres de polypes, qui surviennent chez les fumeurs invétérés.

La nicotine et les produits du tabac causent une inflammation chronique sur les cordes vocales, qui deviennent boursouflées, parfois de façon permanente. Les papillomes laryngés surviennent souvent chez des jeunes adultes et même chez les enfants. Ce sont des lésions semblables à des verrues, causées par une infection virale, qui toutefois ne sont pas contagieuses.

Quand doit-on consulter un spécialiste en ORL ?

Il importe de consulter un oto-rhino-laryngologiste quand survient une série de gènes (diminution de l'audition, bourdonnements, sifflements, douleurs ...) nuisant aux activités quotidiennes.

Pour le nez et les sinus, les ronflements, la perte d'odorat et les manifestations allergiques doivent amener le sujet à consulter un spécialiste ORL. De même, des tuméfactions et de la gêne à respirer ou à déglutir doivent conduire à se faire consulter la gorge et le larynx. Il va sans dire qu'il faut consulter un spécialiste ORL en cas de paralysie faciale, de vertiges prononcés ou récurrents, de ganglions ou de grosseurs anormaux.

Les alcooliques et les fumeurs actifs et passifs sont plus exposés aux infections ORL. Les nageurs et les travailleurs exerçant en milieux bruyant ou en environnement pollué doivent être suivis afin de leur éviter des troubles.

Médecine conventionnelle

Santé Doc