12 août 2014 AccueilMédecineMédecine conventionnelleNéphrologie

Qu’est-ce que la néphrologie ?

Dérivée de deux mots grecs, ‘’nephros (rein) et ‘’logos’’ (science), la néphrologie est l’étude du rein d’un point de vue anatomique, physiologique et pathologique. Cette discipline spécifique de la médecine est caractérisée par des connaissances spécialisées, liées aux dysfonctionnements du rein et des pathologies qui résultent des troubles rénaux. Il s’agit d’une spécialité médicale qui étudie spécifiquement les reins, prend en charge les différentes pathologies rénales (néphropathies) et leur traitement.

La néphrologie est ainsi destinée à la prévention et au traitement des maladies des reins. Elle se distingue, ainsi, par un champ d'action, une méthode de diagnostic et des traitements spécifiques.

Champ d'action

Caractérisé par une fonction hormonale et excrétrice, le rein intervient dans la purification du sang en éliminant les déchets et des produits terminaux du métabolisme ; dans l'évacuation de l'excès d'eau et de tous les composés dans l'organisme. Cet organe est au cœur d'une branche de la médecine dénommée la néphrologie. Cette spécialité balaie un large champ d'action couvrant les pathologies qui affectent les reins, à savoir les maladies rénales ou les neuropathies.

En plus des fonctions normales du rein, elle étudie et traite les pathologies telles que l'insuffisance rénale (aigüe ou chronique), les coliques néphrétiques, les syndromes néphrétiques aigus, la polykystose rénale, les glomérulonéphrites chroniques, les calculs rénaux, la pyélonéphrite. Ces maladies peuvent affecter de façon spécifique le rein en tant qu'organe ou les fonctions de cet organe. Elles peuvent être de type inflammatoire, tumoral, infectieux ou toxique.

Le patient peut également avoir recours à l'expertise d'un spécialiste en néphrologie ou néphrologue, lorsqu'ils sont confrontés à bien d'autres troubles ou symptômes tels que l'hématurie (la présence du sang dans l'urine), la protéinurie (la présence de protéines dans le sang), l'anurie (l'absence d'émission d'urine), etc. Le néphrologue intervient également en vue de prévenir, de détecter et de traiter les pathologies rénales.

Méthode de diagnostic

L'examen clinique, l'interrogatoire et la recherche d'informations relatives aux antécédents familiaux et / ou médicaux sont des méthodes de diagnostic en néphrologie. Des examens de laboratoire sont également utilisés pour dépister les pathologies ou les troubles rénaux, avec l'échographie des reins et des voies urinaires, l'artériographie rénale qui permet la visualisation des artères rénales grâce à la radiographie, la biopsie rénale qui consiste à prélever un petit morceau de rein en vue de l'analyser au microscope.

La détection des pathologies rénales peut nécessiter des examens sanguins. Il s'agit notamment de la mesure de la vitesse de sédimentation globulaire ; de la numération formule sanguine (NFS), de la créatininémie ou la mesure de la créatinine qui fournit des informations relatives à la fonction du rein et à la masse musculaire.
Pour le diagnostic d'une pathologie rénale, le néphrologue peut avoir recours à des examens urinaires tels que la bandelette urinaire ou l'examen cytobactériologique urinaire.

Traitement en néphrologie

Le champ d'application de la néphrologie, est lié à la prise en charge des maladies néphrologiques qui requièrent parfois des traitements spécifiques. Les médicaments (les diurétiques, les corticoïdes, etc.) sont ainsi prescrits aux patients affectés par les maladies rénales. En présence d'une insuffisance rénale chronique au stade terminal, les traitements appropriés qui contribuent à la survie du patient, sont la dialyse, l'hémodialyse, la dialyse péritonéale ambulatoire ou la transplantation rénale.

Médecine conventionnelle

Santé Doc