19 juin 2014 AccueilMédecineMédecine conventionnelleCardiologie

Choisir la cardiologie pour la santé du coeur et des vaisseaux sanguins

La cardiologie est la branche médicale qui s’occupe du cœur, de son fonctionnement et de ses pathologies. Par extension, elle traite aussi les problèmes vasculaires (liés aux vaisseaux sanguins). La cardiologie comporte plusieurs subdivisions dont la cardiologie pédiatrique, la rythmologie (étude des troubles du rythme cardiaque) et l’angiologie (étude des pathologies des vaisseaux sanguins). Les médecins du cœur et les spécialistes en cardiologie sont nommés cardiologues.

Il existe plusieurs spécialistes en cardiologie (cardiologues), qui interviennent dans la prise en charge des maladies cardiovasculaires. On peut citer notamment l'hémodynamicien qui analyse les pressions et les débits cardiaques, le coronarographiste qui examine les artères coronaires, l'angioplasticien qui favorise la dilatation des artères coronaires malades, l'électrophysiologiste qui analyse les phénomènes électriques du cœur, le stimuliste qui pose des pacemakers et l'échocardiographiste qui examine le cœur à l'aide d'ultrasons.

Les pathologies cardiaques

Les maladies cardiovasculaires sont aussi nombreux que variées ; elles peuvent être classées suivant la zone atteinte. Lorsqu'une insuffisance, un dysfonctionnement ou une maladie survient au niveau des artères qui vascularisent le cœur, on parle de coronaropathies ou de maladies coronariennes. A leur nombre, se trouvent l'angine de poitrine, l'infarctus du myocarde et l'artériosclérose. D'autres pathologies comme l'anévrisme touchent les vaisseaux sanguins.

Les maladies du rythme ou de la conduction cardiaque regroupent entre autres la bradycardie, la tachycardie, la syncope d'origine cardiovasculaire et les troubles du rythme cardiaque. Lorsque le cœur lui-même est malade ou connaît quelques défaillances, on parle de maladies du muscle cardiaque dont la myocardite et l'insuffisance cardiaque.

Le rhumatisme articulaire aigu et l'endocardite sont des exemples de maladies touchant les valves cardiaques. Les maladies du péricarde sont celles qui atteignent les deux fines couches membranaires qui entourent le cœur.

Diagnostic des maladies cardiaques

En cardiologie, l'examen clinique consiste en une auscultation cardiaque, la prise du pouls, la prise de la tension artérielle et la détection de signes d'insuffisance cardiaque chez le sujet. Lorsque le cardiologue soupçonne une pathologie cardiaque, il a recours à plusieurs examens complémentaires pour confirmer son diagnostic (radiographie du thorax, électrocardiogramme, échocardiographie, imagerie par résonance magnétique cardiaque, coronarographie, scanner coronaire ou bilan biologique).

Les traitements en cardiologie

Au nombre des traitements disponibles pour les malades du cœur, on distingue les traitements à base de médicaments et les traitements chirurgicaux.

Les traitements médicamenteux

Il existe plusieurs médicaments prescrits en cardiologie.

Les antiarythmiques sont employés pour la régularisation du rythme cardiaque. Ceux-ci sont classés en trois classes. La classe 1 comprend la quinidine et lidocaïne. La classe 2 regroupe des substances telles que la phénytoïne, le metoprolol, l'aténolol, le bisoprolol et céliprolol. La classe 3 rassemble les molécules de la famille de l'amiodarone.

Les antihypertenseurs sont utilisés pour normaliser la tension artérielle en cas d'hypertension. Il s'agit notamment des inhibiteurs de l'enzyme de conversion (captopril, énalapril, périndopril, ramipril, lisinopril), des antagonistes des récepteurs de l'angiotensine (candésartan, éprosartan, irbésartan), des bêtabloquants (bisoprolol, propranolol), et des antagonistes du calcium (amlodipine, félodipine).

Par ailleurs, les médicaments tels que l'enalapril, le ramipril et le périndopril sont prescrits pour le traitement de l'insuffisance cardiaque. Enfin, les cardiologues emploient des hypolipémiants pour normaliser les taux de lipides sanguins (cholestérol et triglycérides), qui sont des facteurs de maladies cardiovasculaires.

La chirurgie cardiaque

Il existe plusieurs techniques de chirurgie en cardiologie. Il y a la chirurgie valvulaire, qui peut être pratiquée au niveau de l'aorte, de la valve mitrale ou de la valve tricuspide. Cette chirurgie peut consister en la pose de prothèses valvulaires, d'un pacemaker ou d'un stimulateur cardiaque. Les cardiologues ont également recours à la chirurgie pour la transplantation cardiaque ou la greffe de cœur, qui consiste à remplacer un cœur malade par un cœur sain. En 2013, des chercheurs français ont réussi la première greffe d'un cœur artificiel.

La prévention en cardiologie

Il est possible de prévenir l'artériosclérose et les maladies coronaires par la prise d'hypocholestérolémiants, d'antiagrégants plaquettaires et d'Oméga-3. A l'instar de tous les traitements évoqués, cette prophylaxie doit être impérativement laissée à la seule discrétion des cardiologues.

Médecine conventionnelle

Santé Doc