Qu’est-ce que la talalgie ?

Souvent dénommée « épine calcanéenne » ou « épine de Lenoir », la talalgie désigne une douleur survenant au niveau du talon. Sa manifestation a lieu généralement lors des activités sportives ou pendant la marche. La douleur causée peut apparaître au dessous, à l’arrière ou au niveau du pourtour (ou couronne) du talon. Certains gestes peuvent réduire l’intensité de la soufrance avant qu’un traitement ne soit mis en place. Par exemple il est bon de mettre le pied au repos le plus possible, de préférer marcher que de courir ou d’appliquer une glace sur le talon deux fois par jour pendant une dizaine de minutes.

Le principal symptôme d'une talalgie est l'apparition de douleurs intenses au talon, notamment lors du réveil matinal. Pendant la journée, la souffrance endurée peut s'atténuer ou apparaître sporadiquement entre les deux talons. Le sujet ressent de la gêne lorsqu'il met le pied au sol et a du mal à porter des chaussures. Les causes de la talalgie sont très souvent mécaniques, même si sa survenue peut être la résultante de certaines pathologies ou traumatismes.

Causes mécaniques

Une lésion du fascia plantaire, appelée « fascite plantaire », peut être à la base de la talalgie. Dans ce cas, c'est la plante du talon qui est en souffrance et la douleur se ressent plus lorsqu'on reste debout pendant longtemps. Il faut cependant indiquer qu'elle disparaît généralement au repos. Une tendinopathie est aussi une origine mécanique de la talalgie. Il s'agit d'une inflammation due à une rupture du tendon d'Achille. La douleur se ressent dans ce cas à l'arrière du talon, le plus souvent après un effort physique important.

Diverses pathologies ou traumatismes en cause

Une talalgie peut apparaître à la suite d'un artériopathie des membres inférieurs. Il s'agit d'une maladie cardiovasculaire due à un dépôt de graisses au niveau des artères des membres inférieurs. Cela aboutit souvent à un rétrécissement des vaisseaux sanguins, ce qui entrainera une mauvaise vascularisation à la base de brûlures ressenties à la plante du talon.

Aussi la maladie de Sever, due à une anomalie de la croissance des os et des cartilages, peut être responsable de la survenue d'une talalgie. Celle-ci crée de micro-fractures du calcanéum et engendre des douleurs au talon, douleurs pouvant limiter particulièrement les plus jeunes dans leurs mouvements. Cet os du talon (calcanéum) peut subir aussi un traumatisme à la suite d'un accident et favoriser la survenue de la talalgie.

Certaines affections cutanées ou musculaires, comme la verrue plantaire et l'hyperkératose, sont des facteurs de risque de ce problème de santé.

Traitement

Lors d'une consultation, le médecin cherchera à connaître précisément les causes réelles de la talalgie et proposera un traitement en conséquence. Si le mal est dû par exemple à la maladie de Sever, l'objectif est alors de faire une cure contre cette pathologie.

Dans tous les cas, le médecin peut proposer des soins locaux comme l'application de crème, la cryothérapie et les ultrasons. Des séances de kinésithérapie sont parfois nécessaires de même que l'usage d'appareil orthopédique. On peut même recourir à la chirurgie et l'intervention peut viser un tendon, un nerf compressé, le calcanéum ou le fascia plantaire.

Les douleurs sont calmées par la prise orale d'antalgiques ou d'anti-inflammatoires. Le traitement comprend également un volet conseil permettant d'attirer l'attention du sujet sur d'éventuelles mauvaises habitudes à la base de la survenue de l'antalgie. Cela peut être par exemple un surpoids, des postures inadéquates ou une façon incorrecte de se chausser, des attitudes qui devront être abandonnées pour l'efficacité du traitement.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Orthopédie et rhumatologie

Médecine conventionnelle

Santé Doc