L’orthopédie

En médecine, l’orthopédie est la spécialité des systèmes et mécanismes des articulations du corps humain. Cette spécialité à la fois médicale et chirurgicale a pour but la reconstitution des articulations, des tendons, des ligaments, des capsules, des muscles et des os (y compris des vertèbres).

L'orthopédie désigne la spécialité médico-chirurgicale s'occupant des maladies des os et du système musculo-squeletique. En plus de la prise en charge des problèmes osseux acquis ou congénitaux, elle s'intéresse aux fractures et aux maladies touchant les tendons, les muscles et les articulations.

Généralités

L'orthopédie est sollicitée en raison de plusieurs facteurs : accidents de la circulation, accidents du sport, recours accrus aux prothèses orthopédiques pour le pied, le genou et la jambe entre autres.

Au cours des interventions, l'assistance d'un robot et de l'ordinateur se développe. Ces outils qui permettent plus de précision et plus de rapidité d'exécution, ont le mérite d'accroître les bons résultats même s'ils sont perfectibles.

En orthopédie, le diagnostic est de plus en plus précis grâce au recours aux examens médicaux tels que la radiographie, le scanner et l'IRM. 

Défaillances, maladies et leurs prises en charge orthopédiques

Spécialiste de l'appareil locomoteur, l'orthopédiste offre des soins médicaux et fait au besoin des interventions chirurgicales pour traiter les maladies et les dysfonctionnements éventuelles. Pendant les cinq à six années que dure sa spécialisation dans cette branche particulière, l'orthopédiste apprend à connaître parfaitement les os, les ligaments, les nerfs, les articulations et les muscles de l'être humain.

En plus du traitement des luxations, des fractures, des entorses qui peuvent arriver par accident, l'orthopédiste prend en charge des pathologies inflammatoires ou infectieuses, des anomalies de croissances (lordose, cyphose, scollose) et même des malformations congénitales.

Le choix d'immobiliser une partie du corps dans un plâtre pour corriger une fracture par exemple relève de la compétence de l'orthopédiste. Ce dernier peut toutefois recourir à une intervention chirurgicale pour corriger une malformation, remplacer une articulation douloureuse ou réparer une fracture entre autres.

S'occupant aussi bien des adultes que des enfants, l'orthopédiste peut traiter avec succès des malformations osseuses et rétablir l'activité fonctionnelle d'un système préalablement inutilisable. Il peut aussi réparer des fractures osseuses pour permettre leur consolidation, remplacer des articulations sénescentes ou touchées par l'arthrose par des systèmes de prothèses. L'orthopédiste peut aussi soigner des infections osseuses ou articulaires et évacuer des hématomes.

L'orthopédie pédiatrique

La pratique de l'orthopédie sur des enfants nécessite des connaissances et une approche particulières. La communication avec les parents est essentielle. La chirurgie orthopédique est sans doute la branche de la médecine qui améliore le plus la qualité de vie, que ce soit pour atténuer voire supprimer des douleurs ou pour rétablir la mobilité. Et ce, à tous les niveaux : hanche, pied, genou, main, épaule, colonne vertébrale. En soignant un enfant, le chirurgien orthopédiste doit enfin faire preuve d'une vigilance toute particulière. Mal traitées, les infections, les malformations ou les fractures peuvent avoir de graves conséquences sur un individu, qui grandit.

Orthopédie et rhumatologie

Médecine conventionnelle

Santé Doc