29 novembre 2014 AccueilMédecineMédecine conventionnelleOrthopédie et rhumatologiePectus excavatum
Pectus excavatum

Sections de l'article

  1. Classification
  2. Causes
  3. Traitement

Pectus excavatum : classification, causes et traitement

Également désigné « poitrine creuse », le pectus excavatum est une déformation congénitale du thorax matérialisée par une dépression latéralisée ou médiane du sternum. Les hommes sont les plus atteints par la maladie qui touche une naissance sur trois cents. Le pectus excavatum est souvent asymétrique, en ce sens que la déformation est latéralisée à droite et associée à une rotation sternale. Le poitrine creuse a une incidence cardiaque et/ou respiratoire dans des cas exceptionnels.

Un développement excessif des cartilages costaux est constaté en cas de pectus excavatum. Cela engendre un refoulement du sternum vers l'intérieur et aboutit à la formation d'un creux, d'où l'expression « poitrine creuse ». Dans certains milieux médicaux, on parle de « thorax en entonnoir ». Les cartilages peuvent déformer la cage thoracique vers l'avant. Dans ce cas, il est question de pectus carinatum. La pathologie entraine chez des sujets une compression du cœur et des poumons, avec comme conséquence un essoufflement rapide. Elle change l'aspect de ceux qui en souffrent, une situation qui peut avoir une répercussion psychologique.

Classification

Selon une description clinique dite « classification de Chin », 3 types de pectus excavatum sont mis en évidence. Le premier est relatif à une dépression médiane, profonde et symétrique concernant les 4ème et 7ème cartilages costaux. Le deuxième type fait référence à une dépression moins marquée mais plus diffuse et symétrique. Celle-ci dépasse la ligne mamelonnaire de façon latérale.

Contrairement au type 1, la malformation commence généralement plus haut, à partir du 2ème ou 3ème cartilage costaux. Le troisième type se caractérise par une déformation unilatérale et asymétrique. Dans ce cas, l'enfoncement de la cage thoracique est latéralisé à droite et associée à une rotation sternale.

Causes

Les raisons à la base du développement excessif de cartilage ne sont pas bien connues. Ce qui est probable est le caractère congénital de la malformation. Celle-ci est en outre familiale dans 37% des cas. Le pectus excavatum peut faire penser à ses débuts à une autre maladie d'origine génétique dénommée syndrome de Marfan. Cette pathologie est plus grave car en plus de la cage thoracique, les os et plusieurs tissus du corps sont touchés.

Traitement

Une sternochodronplastie est une technique médicale qui consiste à réduire la longueur des cartilages mal formés. Elle est pratiquée en vue de traiter la poitrine creuse, avec comme objectif redonner à la cage thoracique une forme plus régulière afin de parvenir à réduire la pression du cœur.

Il existe aussi une technique dite de Nuss dont l'objectif est de repousser de l'intérieur la déformation. Pour cela, une longue barre métallique convexe est utilisée et introduite à partir de deux incisions faites sur les côtés. Celle-ci reste en place pendant une période de 2 ou 3 ans et une autre intervention est nécessaire pour la retirer. Avec une prothèse, le creux du pectus excavatum peut être comblé.

Généralement sa conception se fait par ordinateur (CAO) pour une implantation sur mesure. Concevoir une prothèse implantable par ordinateur assure une stabilité parfaite et un bon résultat esthétique. Les suites opératoires ne sont pas éprouvantes car après 2 à 4 jours d'hospitalisation pour une intervention de 45 minutes, le sujet peut rentrer chez lui. Il existe des implants de dernière génération dits « définitifs » ou « à vie » dont la fabrication est faite en silicone polymérisé.

Orthopédie et rhumatologie

Médecine conventionnelle

Santé Doc