Scoliose

Sections de l'article

  1. Symptômes
  2. Causes
  3. Traitement

La Scoliose, une déformation grave de la colonne vertébrale

La scoliose une courbure anormale de la colonne vertébrale. Cette pathologie qui toucha 2 à 4 % des adolescents, oriente l’épanchement vers un autre côté du corps. La conséquence est une compression du thorax vers le côté concerné ainsi qu’un rapprochement des côtes qui s’y trouvent. La scoliose provoque une rotation de la colonne vertébrale due aux vertèbres individuelles qui tournent autour de son axe longitudinal. Une telle déformation peut être décelée chez les enfants dont l’âge varie entre 10 et 16 ans, filles comme garçons. Généralement, la courbure se remarque difficilement. Mais lorsqu’elle est prononcée, comme c’est le cas fréquemment chez les filles, la déviation devient grave et doit absolument être traitée.

La scoliose inquiète quand la déformation est profonde. Ce stade ne doit pas être confondu à l'attitude scoliotique qui est moins grave et qu'on rencontre le plus souvent. On distingue ainsi plusieurs degrés de scoliose dont la très légère qui n'a pas besoin d'être traitée car aucun symptôme n'est visible lorsqu'elle apparaît. Les plus graves par contre font souffrir avec des douleurs musculaires ressenties dans le dos et une fatigue. Un suivi médical s'impose dans ces cas car la scoliose a tendance à comprimer anormalement les côtes d'un côté du corps et presser les organes vitaux. Le fonctionnement du cœur et des poumons peut être sérieusement perturbé du fait de cette compression.

Symptômes

On remarque que la colonne vertébrale du sujet atteint de scoliose est courbée de façon anormale. Une observation minutieuse permet de remarquer que la courbe visible dans la partie supérieure du dos est convexe vers la droite tandis que celle dans la partie inférieure est convexe vers la gauche. Ainsi, l'épaule droite semble plus haute que celle de gauche.

La pathologie peut engendrer également une hanche plus haute que l'autre. En outre, les côtes d'un côté du corps du patient ont l'air plus rapprochées les unes des autres que celles de l'autre côté. Lorsque survient une scoliose, le malade peut souffrir de raideur et de fatigue musculaire dans le dos.

Causes

Les origines de la scoliose ne sont pas clairement définies. En effet dans plus de 80% des cas, aucune cause précise du mal n'est trouvée. Toutefois, on pense que l'hérédité est à considérer car cette maladie atteint généralement plus d'un membre d'une famille.

Chez certains patients, des affections comme l'ostéoporose juvénile, l'infirmité motrice générale et la poliomyélite sont mises en cause. En cas de spasmes musculaires graves chez l'adulte issus d'un claquage musculaire, une scoliose fonctionnelle peut apparaitre.

Traitement

L'utilisation des corsets est la première démarche thérapeutique réalisée dans le cadre du traitement orthopédique des scolioses. Avec ce dispositif, la déformation peut être corrigée partiellement. Le corset est recommandé pour les formes moyennes à sévères de scoliose.

Il existe le modèle plastique plâtré qu'on conseille de porter pendant une période de 2 à 4 mois avant que le modèle plastique amovible ne soit utilisé. Le deuxième cité a l'avantage de réduire significativement la déformation et de permettre à la colonne vertébrale de se retrouver dans une bonne position. Si la scoliose entraine une courbure allant au-delà de 45°, c'est que la déformation est assez grave au point où la chirurgie reste le seul recours.

Le chirurgien réalise le plus souvent une greffe des vertèbres ou arthrodèse qui consiste à poser des tiges métalliques afin d'assurer une disposition correcte de la colonne vertébrale.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Orthopédie et rhumatologie

Médecine conventionnelle

Santé Doc