31 juillet 2014 AccueilMaladiesTumeursTumeurs bénignesTumeurs bénignes du pancréas

Les tumeurs bénignes du pancréas

Le pancréas est un petit organe situé près du foie, qui produit des enzymes indispensables à la digestion des aliments. Par la sécrétion de l’insuline, le pancréas contribue également à maintenir les niveaux de sucre dans le corps. Une tumeur pancréatique bénigne est une prolifération cellulaire, qui n’envahit pas les tissus situés à proximité. En outre, ces cellules ne métastasent pas, ni ne se détachent, ni ne circulent à travers le corps pour coloniser de nouveaux organes.

Les cystadénomes et les tumeurs neuroendocrines constituent les principales tumeurs bénignes du pancréas. Il convient de bien examiner leurs symptômes pour ne pas les confondre avec les cancers. Souvent, les oncologues ont recours à des analyses et à des examens spécifiques pour poser un diagnostic précis. Précocement détectées, les tumeurs malignes se traitent bien. Il arrivent qu'il faille recourir à la chirurgie pour les extraire du corps.

Les cystadénomes

Les cystadénomes séreux sont essentiellement des tumeurs bénignes sans potentiel de malignité. Environ 50% des cystadénomes sont asymptomatiques et sont détecté de façon fortuite. La plupart des patients symptomatiques ont une légère douleur abdominale, une plénitude épigastrique, ou une perte de poids modérée.

Parfois, les cystadénomes peuvent atteindre une taille capable de produire un ictère ou une obstruction gastro-intestinale due. Pour les patients symptomatiques atteint d'un cystadénomes séreux, la résection chirurgicale est indiquée. Pour les lésions de la queue du pancréas, la splénectomie n'est pas nécessaire étant donné la nature bénigne de la tumeur.

Pour les candidats appropriés, une approche laparoscopique à pancréatectomie distale peut être considérée. Ces kystes sont fréquents chez les patients âgés, dont la résection pancréatique pour une tumeur bénigne doit être évitée en l'absence de symptômes importants.

Tumeurs neuroendocrines

Un autre type de tumeur bénigne est l'insulinome, qui affecte le système neuroendocrinien. Moins de 10% des cas d'insulinome évoluent vers une tumeur maligne. L'insulinome touche les cellules qui sécrètent l'insuline.

Les symptômes de cette tumeur incluent les troubles du comportement, la confusion, des hallucinations, des sueurs, de la faiblesse, des tremblements, et même des attaques cardiaques. L'insuline est responsable du stockage dans les cellules musculaires. Pour cette raison, les personnes atteintes de cette tumeur pancréatique bénigne sont en surpoids.

Symptômes

Bien que le terme « bénigne » implique l'innocuité ou l'absence de caractéristiques nuisibles, les tumeurs pancréatiques bénignes ne sont pas vraiment inoffensives. En fait, quelques unes des ces tumeurs sont même offensives. Premièrement, elles peuvent muter en cellules cancéreuses, et d'autre part, les symptômes qui les accompagnent peuvent être difficilement supportables.

Au nombre des symptômes généralement exprimés, on retrouve des saignements provoquant une anémie et une hypertension pouvant causer des douleurs, la perte d'appétit, des nausées et une perte de poids. Cependant environ 50% de cystadénomes séreux sont asymptomatiques.

Diagnostic

En raison de l'absence de symptômes chez certains patients, les tumeurs pancréatiques bénignes sont la plupart du temps découvertes accidentellement au cours d'autres procédures, telles qu'une radiographie de l'abdomen. Même quand elles sont découvertes, 37% sont mal diagnostiqués. Cela retarde la mise en place d'un traitement approprié, donnant une chance à cette tumeur de devenir maligne.

Traitement

Les médecins traitent habituellement les kystes et les tumeurs bénignes par des techniques chirurgicales peu invasives, telles que les résections pancréatiques. Ces techniques consistent à retirer la zone du pancréas touchée par la tumeur. On parle alors de duodéno-pancréatectomie. Ces techniques chirurgicales avancées, permettent de réduire le temps de récupération et de l'inconfort causé au patient.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Tumeurs bénignes

Santé Doc