31 juillet 2014 AccueilMaladiesTumeursTumeurs bénignesTumeurs bénignes de l’estomac

Les tumeurs bénignes de l’estomac

Les tumeurs bénignes de l’estomac sont des masses cellulaires non cancéreuses et non métastasiques dont la présence dans l’organisme ne constitue pas un danger vital pour le malade. Bien qu’elles soient rares, les tumeurs bénignes de l’estomac sont multiples.

L'estomac est un organe du tube digestif. Il est situé entre l'œsophage et le duodénum. L'estomac joue un rôle primordial de réservoir pour les aliments. Il est à l'origine de plusieurs sécrétions indispensable pour le bon fonctionnement de l'appareil digestif. Les principales sécrétions sont entre autres l'eau, les bicarbonates, l'acide chlorhydrique, le facteur intrinsèque, le mucus et la pepsine. Hormis ces sécrétions, l'estomac assure une fonction endocrine majeure par la production de deux hormones régulatrices que sont la somatostatine et la gastrine.

Différents types

Les tumeurs bénignes de l'estomac sont diverses et peuvent être classées en quatre catégories que sont les polypes, les tumeurs mésenchymateuses, les hétérotopies pancréatiques et les tumeurs neuroendocrines. Les plus courants appartiennent à la catégorie des polypes qui sont des tumeurs épithéliales. Ce sont le polype hyperplasique ou polype régénératif de l'estomac et le polype glandulokystique.

Appartenant également à la catégorie des polypes, les adénomes ou polypes adénomateux sont extrêmement rares. Cependant, ils ont une très grande aptitude à se transformer en tumeurs cancéreuses. Ce sont entre autre l'adénome villeux de l'estomac et le polype hamartomateux ou hamartome de l'estomac.

La tumeur stromale gastro-intestinale (TSGI), les lipomes, les tumeurs des nerfs périphériques telles que le neurofibrome, la tumeur à cellules granuleuses et le schwannome, les pancréas aberrants, les lymphangiomes, les hémangiomes, les léiomyomes sont d'autres formes de tumeurs bénignes de l'estomac.

Symptômes

Les tumeurs bénignes de l'estomac sont en général asymptomatiques. Cependant, certains signes peuvent constituer une alerte. Ce sont un malaise gastrique ou abdominal, une obstruction du canal gastrique, des saignements observés dans les selles et vomissures conduisant parfois à une anémie, et divers troubles digestifs tels que la satiété précoce, les nausées et vomissements, le manque d'appétit, l'avalement difficile, les brûlures d'estomac.

Diagnostic

La majorité des tumeurs bénignes de l'estomac sont diagnostiquées de manière fortuite au cours d'une endoscopie ou d'examens réalisés pour d'autres motifs. Hormis l'endoscopie, plusieurs autres examens existent pour faire un diagnostic fiable. Ce sont entre autre l'examen de la formule sanguine complète (FSC), l'examen du transit eoso-gastro duodénal, l'échographie, etc. Il faut remarquer que l'echoendoscopie reste l'examen de référence de diagnostic d'une tumeur bénigne de l'estomac.

Traitements

Le traitement des tumeurs bénignes de l'estomac est fonction de la taille de ces dernières. En effet, lorsque la tumeur est de petite taille, une résection gastrique est conseillée. Elle consiste à l'enlèvement de la tumeur et d'une partie du tissu sain. Pour des tumeurs uniques dont la taille est inférieure à 20 mm, le traitement approprié est une ablation endoscopique de ces dernières.

La gastrectomie partielle qui consiste à l'enlèvement de la partie atteinte de l'estomac est recommandée pour des tumeurs dont la grosseur est supérieure à cinq centimètres de diamètre. Aussi, un traitement chirurgical consistant en une exérèse de la tumeur est indiqué pour les tumeurs présentant des symptômes ou lorsque la nature exacte de ces dernières n'est pas définie.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Tumeurs bénignes

Santé Doc