22 janvier 2015 AccueilDossiersSanté publiqueSubstances dangereusesTabacMéfaits de la cigarette

Les méfaits de la cigarette

Les substances nocives que contient la cigarette sont à la base d’une multitude de pathologies qui touchent le cœur, les poumons, les voies respiratoires, les vaisseaux sanguins et plusieurs autres organes.

Outre le cancer du poumon, la cigarette est impliquée dans divers autres cancers dont celui de la vessie, du pancréas et de l'œsophage. Ces méfaits du tabac sont imputables à la nocivité de ses composants.

Les substances nocives contenues dans la cigarette

En dehors de la nicotine, qui est à l'origine des propriétés addictives de la cigarette, on trouve des substances cancérigènes et des substances radioactives.

La nicotine

La nicotine contenue dans les cigarettes et les autres formes de tabac est un puissant stimulant auquel on doit la forte dépendance que développent leurs consommateurs. Les faibles quantités inhalées sont suffisantes pour induire une forte dépendance physique et physiologique, dont il est malaisé de se défaire. La quantité de nicotine inhalée dépend de facteurs tels que le type de tabac et de la qualité des filtres. La nicotine, en stimulant la production d'adrénaline, joue également un rôle important dans la susceptibilité à des maladies cardiaques et notamment aux accidents vasculaires cérébraux.

Les composés cancérigènes du tabac

La fumée et la matière organique partiellement brûlée contiennent des substances potentiellement cancérigènes, mais les effets cancérigènes de la cigarette ne se manifestent qu'au bout d'une vingtaine d'année. La fumée des cigarettes contient de nombreux composés cancérigènes, qui causent des mutations génétiques en se liant à l'ADN des cellules. Au nombre de ces composés, on retrouve les hydrocarbures aromatiques polycycliques (AHP).

Le premier AHP, dont les effets cancérigènes furent démontrés est le benzopyrène. Les chercheurs ont établi que cette molécule transformait les cellules normales en cellules cancérigènes, en inhibant le gène à l'origine de la mort programmée des cellules.

L'acroléine est un autre composé cancérigène, qu'on trouve dans les résidus de fumée de cigarette. Ce composé, en se liant de façon irréversible à la guanine, endommage l'ADN des cellules et conduit au développement d'un cancer.

Les nitrosamines sont un autre groupe de composés cancérigènes qu'on trouve dans la fumée des cigarettes.

Les composés radioactifs contenus dans la cigarette

La fumée des cigarettes contient deux éléments hautement radioactifs à savoir le plomb 210 et le polonium 210. La dose de ces composés radioactifs qu'inhalent les fumeurs est 20 à 40 fois supérieure à celle subie en moyenne par les Américains. De plus certains producteurs de tabac de la Floride utilisent un engrais naturel, l'apatite qui contient des quantités non négligeables d'éléments radioactifs comme le radium, l'uranium et le radon. Ces composés se déposent le long des voies respiratoires et des poumons et émettent des radiations qui finissent par engendrer des cancers.

Les dangers liés à la cigarette

Le fumeur n'est pas le seul qui est en danger. Les personnes vivant dans l'entourage d'un fumeur courent également le risque de développer des maladies liées à la cigarette : c'est ce qu'on appelle le tabagisme passif.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que les fumeurs ont une espérance de vie réduite de 13 à 15 ans par rapport à celle des non fumeurs.

Le premier risque lié à la cigarette est un ensemble de cancers, dont par ordre d'importance le cancer du poumon, le cancer du rein et le cancer du larynx. D'autres organes tels que l'œsophage, le pancréas et l'estomac peuvent développer un cancer à cause de la cigarette.

La cigarette endommage également les poumons qui perdent de leur élasticité et induisent divers troubles tels que l'insuffisance pulmonaire. Les fumeurs sont victimes aussi de maladies cardiaques comme l'athérosclérose et l'infarctus.

La cigarette induit par ailleurs un rétrécissement des artères. En dehors du cancer du rein, le tabagisme augmente le risque d'insuffisance rénale et de néphropathie diabétique.

Chez les femmes, on recense en plus le risque d'infertilité et la malformation du fœtus.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Tabac

Santé publique

Santé Doc