10 octobre 2014 AccueilDossiersArticulationsHancheOstéochondrite de la hanche

Ostéochondrite de la hanche, boiterie soudaine chez l’enfant

L’ostéochondrite, encore appelée maladie de Legg-Perthes-Calvé est une affection osseuse, qui se traduit par une altération de l’extrémité du fémur. Cette nécrose aseptique de la tête fémorale, qui touche principalement les jeunes garçons, entraîne une boiterie. Un dépistage précoce est essentiel pour une prise en charge efficiente de cette affection, qui constitue la seconde altération orthopédique la plus fréquente de la hanche.

Une boiterie soudaine, qui apparaît chez des garçons dont l'âge est compris en trois et douze ans doit alerter sur un éventuel cas d'ostéochondrite de la hanche La radiographie est le principal outil de diagnostic. Elle met en exergue des signes de souffrances au niveau de la tête fémorale. Cet examen permet également de savoir à quel stade se situe la maladie. Pour les stades précoces, la radiographie n'est d'aucune utilité. Il faut plutôt avoir recours à une IRM.

Symptômes de l'ostéochondrite de la hanche

La plupart du temps cette maladie touche une seule hanche, mais dans 15% des cas elle peut affecter les deux hanches. Les premiers signes passent généralement inaperçus. Ils apparaissent généralement entre 5 et 10 ans.

La boiterie est le symptôme le plus visible. Celle-ci est doublée d'une douleur insidieuse et inconstante, qu'on confond facilement avec une atteinte du genou. Certaines fois, les muscles adducteurs de la cuisse se rétractent et l'amplitude des mouvements de la hanche est considérablement réduite.

Causes

Les causes réelles de la maladie restent, à ce jour, inconnue. Les chercheurs pensent que la maladie est liée à un dysfonctionnement de la vascularisation du fémur. La maladie débute par une nécrose du tissu osseux de la tête fémorale, qui est induite par une mauvaise circulation sanguine.

Les spécialistes ont également observé que certains traumatismes du système musculo-squelettique pouvaient favoriser la survenance de l'ostéochondrite de la hanche. Ces traumatismes sont notamment ceux qui entraînent des lésions de l'artère fémorale. La prévalence est de 1/750 chez les garçons, tandis qu'elle est de 1/3700 chez les filles.

Traitement

La maladie de Legg-Perthes-Calvé est une maladie longue, qui peut évoluer entre douze mois et trois ans. A la fin de la pathologie, on assiste à une reconstruction naturelle de la tête du fémur.

Le traitement vise donc à diminuer la douleur, réduire la perte de mobilité de la hanche, et à prévenir ou à minimiser la déformation permanente de la tête fémorale. Le traitement est centré sur la suppression de la pression mécanique au niveau de l'articulation afin de favoriser une reconstruction parfaite de la tête fémorale. On fait généralement appel à des appareils orthopédiques, qui permettent de recentrer la tête du fémur et d'assouplir l'articulation.

Ces orthèses, quoique encombrantes permettent à l'enfant de se déplacer tout en offrant une protection optimale à l'articulation touchée. L'enfant participe à des séances de rééducation et des radiographies de la hanche sont régulièrement effectuées pour s'assurer de la bonne reconstruction de la tête fémorale.

Cette pratique permet en général une guérison totale. Lorsque la technique des orthèse échoue à favoriser une croissance optimale de la tête fémorale, un recours chirurgical s'impose. Des ostéotomies sur le fémur et le bassin permettent, dans ce cas, de réorienter les os.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Hanche

Santé Doc