10 octobre 2014 AccueilDossiersArticulationsCoudeSyndrome du canal cubital
Syndrome du canal cubital

Sections de l'article

  1. Symptômes
  2. Causes
  3. Traitement

Compression du nerf ulnaire au coude ou syndrome du canal cubital

La compression du nerf ulnaire au coude encore désignée syndrome du canal cubital, qui se produit à cet endroit, entraîne une pathologie du nerf ulnaire. Cette neuropathie qui se manifeste par divers symptômes, peut être liée à divers facteurs qui permettent d’entrevoir le traitement approprié.

Sensitivo-moteur, le nerf cubital ou nerf ulnaire permet de ressentir la sensation de toucher au niveau des doigts annulaires et auriculaires (fonction sensitive) tout en facilitant, par ailleurs, l'action des muscles fléchisseurs (fonction motrice). Il se déplace du cou jusqu'à la main en passant par le coude. Lors de son passage par le coude, ce nerf peut être comprimé.

Symptômes

La compression du nerf ulnaire induit une douleur localisée au niveau du coude, accompagnée de plusieurs signes moteurs, notamment, la faiblesse de la main, l'atrophie du muscle de la main et une faiblesse de mouvements fins de la main ou une perte de la dextérité. La force de la préhension est affaiblie par cette compression du nerf ulnaire qui affaiblit considérablement la fonction de la main.

La fonction sensitive du nerf ulnaire est également affectée par cette compression avec une diminution de la sensibilité, voire une insensibilité au niveau de l'auriculaire et de l'annulaire. Le patient peut également ressentir des engourdissements et des picotements dans le quatrième et le cinquième doigt.

La douleur irradie ces deux doigts de la main. Les mouvements du coude peuvent entraîner une aggravation des sensations de picotement. La flexion prolongée du coude peut également aggraver ou déclencher les perturbations de la sensibilité.

Causes

Le vieillissement associé à d'autres facteurs tels que l'arthrite et une luxation du coude peuvent accroître la pression au niveau du coude et affecter, par conséquent, le nerf ulnaire. Ce nerf peut être comprimé par des microtraumatismes, à la suite d'une chute au niveau du coude, de l'impact d'un jet de projectiles. Ainsi, les blessures au niveau du coude avec notamment des traumatismes tels que les fractures ou les entorses, sont susceptibles de provoquer une compression.

Les symptômes du syndrome du canal cubital peuvent apparaitre à la suite des mouvements réguliers et intensifs de flexion et d'extension du coude lors de certaines activités sportives, chez les haltérophiles, les golfeurs, les tennismen. Ces mouvements soumettent le nerf à un étirement qui altère sa structure nerveuse.

Cette compression peut être liée à une arthrose du coude ou à une lésion osseuse du coude, au développement d'un kyste synovial, d'un anévrisme.

Malgré l'existence de nombreux facteurs susceptibles de provoquer cette neuropathie, dans bien des cas, il est difficile d'identifier la cause sous-jacente à l'apparition du syndrome du canal cubital.

Traitement

La mise au repos du nerf ulnaire, peut être envisagée dans le but de faire cesser les symptômes, en évitant les pressions directes sur le coude lors des mouvements d'extension ou de flexion. La guérison est favorisée par l'immobilisation par le biais d'une attelle amovible ou à la prise d'anti-inflammatoires.

Lorsque ces solutions thérapeutiques échouent, une intervention chirurgicale s'avère nécessaire. Elle a pour but, la réalisation d'une décompression du nerf cubital. Cette chirurgie vise à protéger le nerf ulnaire en levant les causes de compression.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Coude

Santé Doc