14 octobre 2014 AccueilDossiersArticulationsCoudeEpicondylite

Signes, causes et traitement de l’épicondylite

L’épicondylite est une affection douloureuse causée par une inflammation des tendons situés au niveau de la proéminence osseuse externe (épicondyle) du coude.

Communément appelée tennis elbow ou coude du joueur de tennis, cette tendinite est généralement consécutive à une surcharge ou une surexploitation des tendons et des muscles de l'avant-bras, près de l'articulation. Elle n'affecte pas seulement les joueurs de tennis, mais, également, les golfeurs, les joueurs de badminton, de squash. Elle s'associe à d'autres activités professionnelles (menuiserie, peinture, la boucherie, plomberie) qui nécessitent une sollicitation excessive du coude ou des mouvements répétitifs du poignet et de bras.

L'épicondylite est caractérisée par un tableau clinique spécifique, est liée à diverses causes. Elle nécessite, par ailleurs, une prise en charge thérapeutique.

Les signes et symptômes

Le tableau clinique est dominé par une douleur localisée au niveau de l'épicondyle et une sensibilité de la partie osseuse externe du coude. La palpation de l'épicondyle est, ainsi, douloureuse. Le sujet ressent des sensations douloureuses lorsqu'il veut soulever ou plier le bras, étendre pleinement le bras, tourner l'avant bras, prendre de petits objets tels que les stylos ou serrer une éponge, la main de quelqu'un. Cette douleur épicondylienne qui s'aggrave avec la pratique intense du sport, affecte la réalisation des gestes de la vie quotidienne ou professionnelle, tels que le serrage ou la préhension des objets avec pour conséquence une faiblesse du poignet. La douleur peut aussi se propager dans l'avant-bras et au niveau du poignet.

Les causes

Plusieurs activités sportives ou professionnelles peuvent être à l'origine d'une épicondylite. La flexion du poignet de façon significative ou les mouvements répétitifs du poignet, lors de la pratique du tennis, peuvent provoquer cette pathologie douloureuse.

Le fait de plier constamment le poignet en l'amenant vers l'arrière ou en le tournant, peut également affecter l'épicondyle lors de l'utilisation d'un marteau, d'un pinceau. Les hommes politiques qui serrent fréquemment et quotidiennement les mains ou les informaticiens ou les secrétaires qui utilisent régulièrement la souris peuvent développer le coude du joueur de tennis.

L'utilisation excessive des muscles attachés au coude et intervenant lors du redressement du poignet et le stress répété au niveau de l'articulation du coude, sont des causes fréquentes de l'épicondylite. Ainsi, lorsque les muscles qui assurent l'extension du poignet, sont trop sollicités, le sujet peut être affecté par une inflammation localisée au niveau de l'épicondyle.

Le traitement

Le traitement de l'épicondylite sera essentiellement basé sur la prévention. Il s'agit d'éviter les mouvements ou les techniques susceptibles de déclencher la douleur au niveau des muscles épicondyliens. Ainsi, lors de la manipulation des outils ou de la pratique du sport, certains gestes ou astuces peuvent limiter la manifestation de cette pathologie en effectuant des mouvements souples et non saccadés.

Les analgésiques peuvent être utilisés pour réduire la douleur légère dans le cadre du traitement médical. La prescription des anti-inflammatoires a pour but, la réduction de l'inflammation.

Lorsque le traitement médical ne produit pas les résultats escomptés et qu'il n'y a pas d'amélioration au niveau de symptomes, après 6 mois de thérapie, le médecin peut envisager une chirurgie en vue d'enlever les tissus endommagés ou de désinsérer et de libérer les tendons épicondyliens.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Coude

Santé Doc