15 octobre 2014 AccueilDossiersArticulationsCoudeFracture de la tête radiale

La fracture de la tête radiale

Le radius est un os long de l’avant-bras. Il s’articule avec l’humérus (articulation huméro-radiale) et le cubitus (articulation radio-cubitale). Ces articulations facilitent les mouvements de flexion du coude et de pronosupination. La survenue d’une fracture au niveau de la tête du radius, rend difficile la réalisation de ces mouvements, et affecte la fonction du coude.

Le mécanisme de la fracture de l'extrémité proximale du radius ou la tête radiale, est une chute avec appui de la main tendue, le coude fléchi en partie et l'avant bras en position de pronation. Il s'agit d'une fracture fréquente du coude, localisée au niveau de la partie haute du radius qui s'articule avec l'humérus.

Les symptômes

La fracture de la tête radiale peut être partielle ou totale, déplacée ou non déplacée avec une symptomatologie dominée par la douleur (modérée à sévère). Cette sensation douloureuse ressentie lors de l'accident ou de la chute, est perceptible le long de la face latérale du coude. Elle est ressentie dans l'avant-bras, elle est aggravée par le mouvement du coude. L'articulation huméro-radiale est également douloureuse lorsqu'elle est palpée. Des ecchymoses peuvent apparaître autour du coude.

Cette fracture provoque un gonflement, une raideur de l'articulation du coude et rend difficile la flexion ou le redressement du coude. Le patient est incapable ou éprouve beaucoup de difficultés, des sensations douloureuses, lorsqu'il veut tourner l'avant-bras. La fracture de la tête radiale peut, ainsi, limiter les mouvements de flexion, d'extension, de pronosupination du coude. Cette facture peut entrainer, dans certains cas, (lorsque la fracture est très déplacée) une dislocation et des déformations sévères de l'articulation du coude.

Les causes

Les causes d'une fracture de la tête sont liées aux circonstances de l'accident. Il s'agit, généralement, d'un traumatisme consécutif à un accident domestique ou à une chute sur une main tendue ou le coude. Ce traumatisme peut résulter d'un coup direct sur le coude ou d'une collision du coude avec un objet, d'une blessure sportive, d'un accident de la route.

Le diagnostic

La clinique ou un examen subjectif et objectif, n'est pas toujours suffisant pour diagnostiquer une fracture de la tête radiale. Pour ce faire, une radiologie est nécessaire pour confirmer le diagnostic. Ainsi, la radiographie du coude permet de visualiser la tête radiale et de préciser le déplacement, la taille et le nombre de fragments.

L'IRM (imagerie par résonnance magnétique) ou le scanner peut être nécessaire pour affiner le diagnostic ou évaluer la gravité de la fracture.

Le traitement

Le traitement de la fracture de la tête dépend de l'examen du coude, du degré de gravité de la fracture ou de déplacement de la tête radiale.
En présence d'une fracture de la tête radiale peu ou pas déplacée, un traitement non-opératoire peut être envisagé. Il s'agit d'un traitement orthopédique qui consiste en une immobilisation qui permet d'éviter les risques de raideur du coude.

Lorsque la fracture est très déplacée, une intervention chirurgicale s'impose, en vue de remettre l'os en place et de le maintenir grâce à une vis ou une plaque. Cette intervention chirurgicale peut avoir pour but le retrait des multiples fragments osseux et de petite taille ou le remplacement de la tête radiale.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Coude

Santé Doc