27 octobre 2014 AccueilDossiersArticulationsCouTorticolis

Causes et traitements du torticolis

Le torticolis est une maladie du cou qui se manifeste par des douleurs et des difficultés à tourner, lever ou baisser la tête. Il survient à la suite d’une contraction musculaire prolongée. Ses facteurs de risque sont variés : mauvaise posture, traumatisme et infections entre autres. On peut souffrir de torticolis chaque trimestre, soit 4 fois dans l’année.

Trouble musculaire bénin en général, le torticolis peut entrainer des complications graves. Un mouvement brusque du cou, un mauvaise posture au sommeil ainsi que des affections au niveau des ligaments et des vertèbres du cou peuvent être à l'origine d'un torticolis.

Des causes variées

La survenue du torticolis peut être liée à des troubles plus graves. En effet, une tumeur, un rétrécissement du canal cervical ainsi qu'une maladie inflammatoire ou infectieuse peuvent être à l'origine du torticolis.

Certains médicaments peuvent être à l'origine d'un torticolis. En effet, ils provoquent une dystonie aiguë qui entraine une contraction brusque des muscles du cou.

Le traitement d'un torticolis

Dans la plupart des cas, le torticolis disparait sans traitement. Mais il peut arriver que la prescription d'un traitement soit nécessaire.

Le repos

Il est le plus souvent conseillé au patient de se reposer le plus possible en s'allongeant. Pour permettre aux muscles de se récupérer. En s'allongeant, le patient permet de soulager sa colonne vertébrale et d'aider au traitement du trouble musculaire.

La chaleur

La chaleur permet également de réduire les maux du cou en réduisant la tension musculaire. À cet effet, le patient peut se procurer des poches de chaleur souples en pharmacie. En outre les poches de chaleur, il est possible d'appliquer une serviette chaude au niveau du cou ou de prendre un bain chaud.

Le traitement médicamenteux

Après une consultation chez un spécialiste, le patient pourra utiliser des produits anti-inflammatoires ou décontracturants. Ces produits se présentent sous forme de pommade en application locale. Le chiropraticien peut également proposer la pose d'un collier cervical pour soutenir le cou et réduire la pression exercée sur les muscles.

La kinésithérapie

En cas de mal persistant, le kinésithérapeute peut également proposer des exercices tels que les tractions mécaniques qui permettent de soulager les douleurs.

L'acupuncture

Un spécialiste se chargera d'insérer des aiguilles stériles au niveau de certains points de pression pour diminuer le mal.

Les complications

En cas de torticolis chronique ou à répétition, il sera nécessaire d'effectuer des examens (prise de sang, radiographies, IRM, électromyographies, etc.) pour déterminer les causes exactes de la maladie pour déterminer le traitement approprié. En effet, il peut s'agir d'une affection qui provoque les maux au niveau du cou. Les hernies discales, les maux de dents ou les infections de la gorge sont les différentes affections pouvant être en cause.

Conseils pour éviter l'apparition d'un torticolis

Certains gestes simples permettent d'éviter l'apparition du torticolis. Pendant les périodes froides, il est recommandé de se couvrir le cou avec une écharpe. Il est important d'opter pour une meilleure posture durant la journée. Pour cela, il faut garder le cou bien droit en position assise ou debout. Pendant la nuit, il est conseillé de dormir sur le dos ou sur le ventre.

Cou

Santé Doc