5 novembre 2014 AccueilDossiersArticulationsCouCervicalgies

Traiter les cervicalgies, les douleurs au cou

Les cervicalgies ou les douleurs cervicales sont des maux de cou pouvant être causés par différents phénomènes. Il est possible de prévenir ces maux et de les traiter à l’aide de méthodes médicales ou paramédicales.

Les douleurs au cou peuvent être traitées de plusieurs manières suivant l'origine de la pathologie. En effet, ces douleurs peuvent cacher des complications relativement graves et celles-ci doivent être traitées par des moyens médicaux.

Les différentes causes des cervicalgies

Les postures adoptées durant la journée peuvent être à la base des cervicalgies. En adoptant une mauvaise position assise ou debout pendant plusieurs heures, il est possible de ressentir des maux de cou. Les cervicalgies sont également provoquées par des chocs au niveau du cou. Il s'agit le plus souvent d'accident sportif ou d'accident de voiture. Les douleurs au cou apparaissent dans certains cas à la suite d'un traumatisme (le coup du lapin).

Prévenir les douleurs au cou

Pour éviter d'avoir des douleurs au cou, il convient de faire régulièrement des exercices physiques. En effet, les personnes les plus exposées aux cervicalgies effectuent rarement des activités physiques. Au niveau des exercices physiques, il est important de privilégier les exercices pouvant renforcer les muscles du cou et du tronc. Il est également important de ne pas rester assis pendant une longue période. Il faut donc s'accorder des pauses pour s'étirer le cou et les autres membres du corps. Durant le sommeil, il est recommandé de dormir sur le dos ou sur le côté.

Le traitement des cervicalgies

Plusieurs méthodes peuvent être employées pour traiter les douleurs au cou. Il peut s'agir de traitements médicaux, de méthodes de kinésithérapie ou de l'emploi de produits naturels.

Le traitement médical

Après une consultation, le médecin peut prescrire des médicaments pour diminuer la douleur. On retrouve principalement des paracétamols ou des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Si les douleurs sont beaucoup plus intenses, le médecin peut prescrire des médicaments plus puissants comme la codéine, le tramadol, etc. Pour les cervicalgies engendrées par les contractures musculaires, des médicaments myorelaxants seront prescrits.

Les méthodes de kinésithérapie

Les techniques de kinésithérapie mettent en avant les massages et les exercices physiques pour le traitement des douleurs. Au niveau des activités physiques, on retrouve les tractions vertébrales, les techniques de contracté-relâché, les mobilisations actives ou passives, etc.

En ce qui concerne les massages, on retrouve des techniques particulières comme la manipulation vertébrale cervicale. Les méthodes employées par la discipline sont parfois avant-gardistes et utilise de nouvelles technologies. Il s'agit notamment de l'électrothérapie, les ultrasons, les infrarouges, les lasers, la magnétothérapie, etc.

Les méthodes naturelles ou paramédicales

Ces méthodes sont nombreuses et parfois controversées. En homéopathie par exemple, l'harpagophytum (plante originaire d'Afrique du Sud) aurait des propriétés anti-inflammatoires et permettrait de traiter efficacement les cervicalgies.

Au niveau des huiles essentielles, nous avons le laurier, la cannelle de Chine, l'arnica, etc. Pour éviter des interactions médicamenteuses ou les surdosages, il est conseillé de consulter un homéopathe. La médecine chinoise traditionnelle peut être également sollicitée.

L'acupuncture est la technique la plus utilisée et la plus répandue. Les douleurs cervicales sont traitées également avec la chaleur. À l'aide de bouillotte, de serviette ou de pochette chaudes, il est possible de réduire la tension des muscles et de traiter les maux.

Cou

Santé Doc