27 octobre 2014 AccueilDossiersArticulationsCouEntorse du cou

Entorse du cou : signes, diagnostic et traitement

L’entorse du cou est une lésion des ligaments des cervicales causée par un violent traumatisme ou un brusque mouvement. En l’absence de complication, le rétablissement survient au bout de quelques semaines, après traitement médical ou naturel. Des douleurs peuvent subsister, mais le mal laisse rarement des séquelles.

Les entorses du cou non traitées peuvent avoir de graves conséquences. Les principales complications d'une entorse cervicales concernent la colonne vertébrale. L'élongation des ligaments peut causer des dommages à la moelle épinière. En cas de rupture du ligament ou d'entorse maligne, l'os du cou peut effectuer une pression sur la moelle épinière.

Les signes d'une entorse cervicale

Les entorses du cou se manifestent le plus souvent par des douleurs. Celles-ci peuvent être de plusieurs natures. Il peut être question d'une douleur localisée ou irradiante.

Les douleurs localisées

Ces douleurs sont ressenties au niveau de la zone lésée. Elles permettent de trouver la région de la commotion.

Les douleurs irradiantes

Comme leur nom l'indique, ces douleurs se propagent et atteignent des régions alentour. Dans la majorité des cas, ces douleurs entrainent des maux de tête, des douleurs ou des faiblesses dans le bras.

Le diagnostic de l'entorse du cou

En général, le patient devra passer une radiographie. Cet examen d'imagerie permet de s'assurer de l'absence de complications telles que les fractures, les luxations, etc. Les différents clichés radiographiques représenteront la colonne de face, de profil et de trois quarts.

Au niveau des entorses graves, les clichés sont assez probants toutefois, les entorses bénignes nécessitent des examens supplémentaires comme l'IRM. Il permet d'apporter plus de précisions sur l'étendue de la lésion. Si une insuffisance nerveuse ou motrice est suspectée, le patient subira un examen neurologique poussé.

Le traitement d'une entorse

Si aucune lésion nerveuse n'a été décelée, le patient devra porter une minerve pendant une certaine période. Les entorses moins graves la période de contention ne dure que 30 jours, mais la contention des entorses malignes durent plus longtemps. Durant la période du port de la minerve, le patient devra prendre des médicaments anti-inflammatoires ou myorelaxants pour réduire la tension des muscles.

Il est possible que le patient ressente des douleurs après la cicatrisation de la lésion. Ceci est dû à l'inactivité prolongée des muscles du cou. Ces douleurs peuvent être traitées avec des médicaments ou par d'autres méthodes dites « naturelles ». On retrouve parmi ces méthodes la kinésithérapie, les massages et l'acupuncture.

Que faire en cas d'entorse ?

À la suite d'un traumatisme au cou ou d'un accident de la route, il convient de s'assurer que la personne est toujours consciente. Il importe aussi de vérifier l'absence de sensibilité au niveau des doigts ou la présence de sensations de fourmillements localisés aux extrémités des membres. Il est conseillé de contacter les personnes compétentes (SAMU, pompiers ou autres sécouristes) pour le transport de l'accidenté.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Cou

Santé Doc