5 octobre 2014 AccueilDossiersArticulationsChevilleExercices de proprioception après entorse de cheville

Quels exercices de proprioception après une entorse de cheville ?

La proprioception représente la perception inconsciente des mouvements articulaires de la cheville. Il existe plusieurs exercices pour réaliser la proprioception de la cheville à la suite d’une entorse. Ces exercices sont assez simples et nécessitent peu de matériel. Ils sont réalisés de manière progressive pendant une certaine période.

Les exercices de proprioception permettent d'obtenir une meilleure réponse musculaire lorsqu'on adopte certaines positions. Au niveau de la cheville, il permet de faciliter l'équilibre. Ces exercices sont prescrits à la suite du traitement médical ou après une chirurgie correctrice d'une entorse de la cheville.

L'écriture aérienne

Dans cet exercice, il faut écrire son nom ou d'autres mots avec la pointe des orteils dans les airs. Les mots peuvent comporter des caractères spéciaux afin d'éviter la redondance de l'exercice. Il est possible de répéter l'exercice plusieurs fois dans la journée.

Les exercices proprioceptifs assis

Au début des exercices, il faut simplement se tenir assis sur une balle pendant quelques minutes. L'objectif de ces exercices est de pouvoir trouver l'équilibre grâce aux chevilles. Après une certaine période, le patient pourra durcir l'exercice en lançant une balle contre un mur et la rattrapant par la suite. Il est possible de faire des pauses pendant l'exercice.

Les exercices proprioceptifs debout

Ce type d'exercice est proposé lorsque le patient est en mesure de se tenir debout. Pour le réaliser, le patient doit se tenir debout sur le pied lésé tout en s'appuyant sur un mur ou un support.

L'exercice doit être réalisé au minimum trois fois par jour. Si le patient est en mesure de faire l'exercice pendant plus d'une minute, il peut renforcer l'exercice en ajoutant les lancées de balle. Au fil du temps, les séances peuvent être prolongées, mais doivent être entrecoupées de pauses.

La planche à équilibre

Pour réaliser ce travail proprioceptif, il faut avoir une planche à équilibre. Elle se présente sous la forme d'une plate-forme dont la base a la forme d'une demi-sphère ou d'un demi-cylindre. Au début des exercices, le patient devra employer une planche avec un demi-cylindre.

Il s'agit également d'un exercice d'équilibre tout comme la proprioception avec un ballon. Toutefois, cet exercice se fait debout. Lorsque le patient pourra se tenir correctement sur la planche pendant plusieurs minutes, il pourra renforcer le travail en fermant les yeux.

Le renforcement peut se faire aussi à l'aide la planche disposant d'une demi-sphère. Enfin, le lancer de balle pourra également être ajouté lors des séances. La planche à équilibre peut être réalisée trois fois au maximum dans la journée.

Les différents exercices de sauts

Ce type d'exercice peut débuter quand le patient peut courir sans ressentir de douleur.

Le saut sur place

Pour faire les sauts, le patient devra mettre les mains sur les hanches et effectuer des petits sauts (5 à 10 cm du sol) en se tenant droit. L'exercice dure en moyenne 10 minutes. Il doit également comporter des pauses.

Le saut de face

Avant d'effectuer les sauts, le patient doit dessiner un carré dont les côtés font 30 cm en moyenne. Il pose ensuite le pied ayant subi la lésion sur l'un des côtés du carré au sol en regardant vers intérieur du carré. Une fois prêt, il effectuera un saut en avant pour atteindre le côté en face. Après le saut, il reviendra en position initiale et reprendra l'opération.

Le saut de côté

Cet exercice est similaire au précédent exercice, mais cette fois-ci il s'agit de réaliser l'exercice de manière à faire travailler la cheville dans l'angle de la blessure. Il faut le réaliser avec précautions, car il peut causer des complications.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Cheville

Santé Doc