29 juillet 2014 AccueilMédicamentsAntivirauxAnti-herpès

Les anti-herpès

Les anti-herpès permettent de traiter les crises d’herpès ou de réduire les symptômes liés à la pathologie. Ils sont le plus souvent disponibles en crème ou en comprimés. Le traitement anti-herpès peut se faire avec ou sans ordonnance selon la gravité de l’affection.

Dans la famille des antiviraux, certains composants actifs interviennent dans le traitement de l'herpès. Les composants rencontrés fréquemment dans le traitement contre l'infection sont l'aciclovir et ses dérivés. Ils disposent en général du même mode d'action.

Pour stopper une infection, les anti-herpès s'attaquent directement au virus de l'herpès. Il inhibe la synthèse de l'ADN de celui-ci afin d'arrêter sa reproduction. Il existe une grande variété d'anti-herpès ayant différentes propriétés.

Les différents anti-herpès

Il existe plusieurs composants actifs dédiés au traitement contre l'herpès. Les molécules se différencient par leur mode d'action et leur spectre d'activité. Parmi ces molécules, se trouvent le docosanol, le famciclovir, le ganciclovir, l'aciclovir, le foscarnet, le cidofovir, le valaciclovir (promédicament de l'aciclovir), le foscarnet, le fomivirsen, etc. Certains anti-herpès peuvent être sollicités dans le traitement de pathologies autre que l'herpès. L'aciclovir, le valaciclovir et le fomivirsen sont également efficaces contre d'autres infections provoquées par les cytomégalovirus (CMV).

Il est possible de rencontrer des anti-herpès en suspension buvable, en crème, en pommade, en injection ou en comprimé. Chaque forme du produit permet de traiter une infection en fonction de sa position ou de sa sévérité. Les anti-herpès oraux sont relativement efficaces contre l'infection toutefois, l'efficacité des anti-herpès disponibles en application locale est parfois remise en cause.

Le traitement anti-herpès

Dès les premiers signes d'une infection à l'herpès (démangeaisons, brûlures, douleurs, etc.), il est recommandé de débuter le traitement qui peut s'étaler sur plusieurs jours. La durée d'un traitement dépend en grande partie de la localisation de l'affection et du remède employé.

Par exemple pour le traitement oral d'un herpès génital, il faut en moyenne cinq jours. Durant un traitement anti-herpès, il est déconseillé d'enlever la croûte où se trouve la zone de l'infection (infection de la peau). Cette action ralentit la cicatrisation de la plaie. De plus, il est interdit de traiter un herpès avec de l'alcool. L'alcool accroît les démangeaisons et participe au développement de l'affection.

On peut classer les traitements anti-herpès en trois groupes : les traitements suppresseurs, les traitements épisodiques et les traitements par thérapie (à base de produits naturels ou de suppléments). Il n'est pas rare que le traitement anti-herpès soit accompagné d'un suivi psychologique. En effet, l'herpès est considéré à tort comme une affection « dévalorisante ». Les personnes qui la contractent ont donc parfois des difficultés à supporter le regard des autres.

Les effets indésirables

Les anti-herpès peuvent causer différents effets secondaires. Cependant, les effets secondaires qui surviennent sont étroitement liés au mode d'administration des produits pharmaceutiques. Pour les formes orales des anti-herpès, il n'est pas rare que l'utilisateur soit sujet à des troubles digestifs (coliques, vomissements, nausées).

Au niveau des anti-herpès à application locale, il est possible que l'utilisateur ait une sensation de brûlure ou d'irritation sur la zone où le produit a été appliqué. Dans de rares cas, la prise des médicaments peut engendrer des troubles hématologiques qui se traduisent par des neutropénies (Insuffisance des neutrophiles dans le sang).

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Antiviraux

Médicaments

Santé Doc