26 août 2014 AccueilMédicamentsAntivirauxAciclovir

L’aciclovir

L’aciclovir fait partie des antiviraux qui ont révolutionné le monde de la thérapie antivirale. Il permet de lutter contre les virus HSV (virus herpétique) et VZV. De plus, il a l’avantage d’avoir une très faible cytotoxicité.

L'aciclovir (acyclovir) est dédié principalement au traitement des affections herpétiques. Toutefois, il se révèle peu efficace contre l'herpès génital chez la femme. Il dispose d'un mécanisme d'action particulier en raison de sa structure.

Le mécanisme d'action

Avant tout, il faut savoir que l'aciclovir ne permet pas de détruire le virus de l'herpès, mais aide à stopper sa prolifération dans le corps. Il s'agit d'un agent virostatique. Que ce soit par la voie locale ou systémique, la molécule se comporte plus ou moins de la même manière.

Lorsqu'il est absorbé dans l'organisme, l'aciclovir est transformé par la thymidine kinase du virus. Le composant devient, alors une forme monophosphate (aciclo-GMP). L'aciclo-GMP lui permet d'agir sur la multiplication du virus en s'intégrant à l'ADN de celui-ci. En effet, les enzymes du virus ne sont pas en mesure de cliver l'aciclo-GMP. D'autres réactions biochimiques provoquées par les kinases cellulaires, modifient sa structure en forme active triphosphate (aciclo-GTP).

La pharmacocinétique de l'aciclovir

Selon les formes d'administration, le comportement du composant dans l'organisme varie fortement. Il est possible d'administrer le produit par la voie orale, la voie cutanée (dans le cas d'un herpès labial ou génital), la voie prophylactique (pour les patients en radiothérapie ou sous immunosuppresseurs), etc.

La solubilité de l'aciclovir est assez mauvaise. Par voie orale, une très faible quantité du composant sera absorbée par le corps. Il faut environ 2 heures maximum pour que l'aciclovir atteigne une bonne concentration plasmatique. Par voie intraveineuse, les quantités d'aciclovir administrées sont augmentées afin d'atteindre la concentration plasmatique requise. Pour améliorer son absorption par le corps, les fabricants emploient le valaciclovir (pro-drogue de l'aciclovir). Cette pro-drogue se change en aciclovir lorsqu'elle est digérée dans l'intestin.

Dans quels cas utilise-t-on l'aciclovir ?

L'aciclovir intervient dans le traitement de plusieurs affections, dont l'herpès. On le retrouve, le plus souvent dans le traitement de l'herpès génital et labial. Il permet également de traiter les affections virales oculaires comme les zonas ophtalmiques ainsi que différentes inflammations de l'œil comme les kératites herpétiques, les kérato-uvéites herpétiques, etc. Lorsqu'il est injecté en grande quantité par voie intraveineuse, l'aciclovir traite des affections situées à l'intérieur de la bouche comme les gingivostomatites herpétiques.

Enfin, la molécule sert à soigner différentes pathologies comme la varicelle, la méningo-encéphalite, le syndrome de kaposi-juliusberg, etc.

Les effets secondaires de l'antivirus

L'aciclovir cause très peu d'effets secondaires puisqu'il est très difficilement absorbé par l'organisme. Même utilisés à forte dose, très peu d'effets indésirables ont été découverts. Les effets indésirables reportés sont les irritations, les sensations de brûlure, les maux de tête, etc. Il est possible également que le virus devienne résistant au médicament. Toutefois, la résistance à l'aciclovir ne perturbe pas son usage clinique.

À cause de son mode d'action, l'aciclovir ne doit pas être utilisé chez la femme enceinte. En effet, l'aciclovir a la particularité de s'introduire dans l'ADN cellulaire et peut donc avoir des conséquences sur le bon développement de l'enfant.

Antiviraux

Médicaments

Santé Doc