23 juillet 2014 AccueilMédicamentsAnti-inflammatoiresGénéralités anti-inflammatoires

Les anti-inflammatoires

Les anti-inflammatoires sont employés pour traiter plusieurs types d’inflammations. Ils ont la capacité de stopper la synthèse d’une hormone responsable des inflammations, d’apaiser les douleurs et de réduire une fièvre. Il existe deux grandes catégories d’anti-inflammatoires : les anti-inflammatoires stéroïdiens et les anti-inflammatoires non-stéroïdiens.

Les anti-inflammatoires représentent l'ensemble des médicaments permettant de traiter différentes inflammations ou des affections qui sont susceptibles de provoquer des inflammations. Quelle que soit leur classe, ils disposent majoritairement du même mode d'action.

Le fonctionnement des anti-inflammatoires

Les deux classes d'anti-inflammatoires permettent, en général, de stopper la synthèse de certaines hormones de notre organisme (prostaglandines). Ils disposent également de propriétés antalgiques et fébrifuges. Ils sont donc particulièrement indiqués contre les inflammations accompagnées de douleurs ou de fièvre.

Les prostaglandines interviennent dans l'agrégation plaquettaire ainsi que dans la protection de l'estomac. Les anti-inflammatoires ont donc la capacité de réduire la formation de caillots dans le sang, mais peuvent empirer une hémorragie.

Les différentes classes d'anti-inflammatoires

Les anti-inflammatoires se subdivisent en deux grandes familles. Nous avons donc les anti-inflammatoires stéroïdiens (Corticoïdes) et les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Les anti-inflammatoires stéroïdiens emploient les corticoïdes pour venir à bout d'une inflammation. Ceux-ci permettent d'évacuer l'eau et les sels se trouvant dans la zone de l'inflammation. Les AINS permettent de traiter les douleurs et certaines inflammations mineures qui peuvent survenir dans notre quotidien.

Il existe plusieurs types d'anti-inflammatoires qui sont disponibles sans avis médical en pharmacie. De plus, certains médicaments peuvent avoir des propriétés anti-inflammatoires sans être considérés comme un anti-inflammatoire. En dehors des produits pharmaceutiques, certaines méthodes non-conventionnelles aident également à lutter contre une réaction inflammatoire. Le froid, par exemple, fait office d'anti-inflammatoire.

Quand faut-il utiliser les anti-inflammatoires ?

Les médicaments anti-inflammatoires aident à traiter différentes sortes d'affections. Il peut s'agir de rhumatismes (douleurs musculaires ou articulaires), de fractures, de stomatites (inflammations touchant la muqueuse de la bouche) ou de toutes autres affections inflammatoires (lésions génitales et urinaires). On retrouve les anti-inflammatoires sous plusieurs formes. Il est possible de rencontrer des anti-inflammatoires en comprimés, pommades, gels ou crèmes.

Les anti-inflammatoires stéroïdiens sont fréquemment sollicités dans le traitement des inflammations de grande envergure. Les inflammations graves surviennent à la suite d'infections, de maladies chroniques ou de réactions allergiques. Ils sont prescrits également aux patients qui ont subi récemment une greffe d'organe ou une chimiothérapie.

Les effets secondaires et les contre-indications

L'emploi des anti-inflammatoires peut causer des effets secondaires. Ces différents effets ont une certaine importance et peuvent agir sur la santé de l'utilisateur. Il est possible que l'utilisateur ait une réaction allergique, des lésions de la muqueuse gastroduodénale (ulcères), des troubles de la vision (vertiges), des troubles cardiaques, une décompensation psychiatrique, une intoxication, une fragilisation osseuse, etc.

Les anti-inflammatoires ne peuvent pas être utilisés lorsque l'utilisateur souffre d'ulcère, d'infections causées par des virus, de diabète de type 1, de glaucome, d'hémorragie digestive, etc. La nourrice et la femme enceinte doivent également s'abstenir de prendre les médicaments inflammatoires.

Certains utilisateurs sont susceptibles d'avoir une réaction allergique à l'anti-inflammatoire ou d'autres types d'intoxications par interaction médicamenteuse. Lors de la consultation avec un médecin, ceux-ci sont dans l'obligation de donner l'historique de leurs antécédents de santé et la liste des médicaments qu'ils emploient régulièrement.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Anti-inflammatoires

Médicaments

Santé Doc