5 septembre 2014 AccueilMédicamentsAnti-allergiquesKétotifène

Kétotifène : actions, ADME, indications et effets indésirables

Le kétotifène est un médicament antihistaminique à usage systémique employé pour traiter certains signes et symptômes d’allergies. Bien qu’il permette de prévenir l’asthme, ce remède n’est pas un bronchodilatateur.

Le kétotifène est un principe actif de médicaments antiallergiques. La molécule est également présente dans d'autres types de produits pharmaceutiques dédiés aux traitements de l'asthme, des angioedèmes et de certains rhumes. Il fait partie de la grande famille des antihistaminiques. Il s'agit d'un antagoniste des récepteurs H1 de l'histamine (amine dérivée de l'histidine).

Mécanisme d'action

Le kétotifène permet de stopper l'action de l'histamine. Elle est une amine naturelle présente dans une grande partie des tissus de l'organisme. L'histamine est produite lorsque le corps réagit face à des corps étrangers. Elle est donc une réponse immunitaire de notre organisme. Cependant, elle est responsable de la contraction des muscles lisses, de l'augmentation de production de suc gastrique et de la vasodilatation capillaire. Elle est donc à l'origine de la plupart des symptômes d'une réaction allergique.

Le kétotifène a pour rôle de réduire ses effets en agissant sur ses récepteurs membranaires (récepteurs H1 de l'histamine). L'antihistaminique permet donc de lutter contre les symptômes d'une allergie sans pour autant supprimer définitivement l'allergie.

Par ailleurs, le médicament serait en mesure de stabiliser la membrane mastocytaire et de réduire la prolifération des éosinophiles (variété de globules blancs).

Absorption, distribution, métabolisme et élimination (ADME)

Cet antihistaminique est absorbé rapidement par le corps. Il est métabolisé en grande quantité et sa concentration plasmatique est assez faible. Pour une consommation de 2 mg de kétotifène, on retrouve rarement plus de 1mg/ml dans le corps. Le produit métabolisé est présent dans l'urine et le plasma. Sa demi-vie plasmatique peut atteindre 20 heures. L'élimination se fait principalement par la voie urinaire. En effet, il est possible de trouver plus de la moitié des doses administrées dans les urines.

Indications

Le kétotifène est disponible sous plusieurs formes (gouttes, gélules, etc.) selon le type d'affection à traiter. Cet antihistaminique permet de soigner plusieurs types de pathologies dont les rhinoconjonctivites allergiques, les conjonctivites allergiques, l'asthme, etc. Dans le cadre du traitement des enfants, il peut être associé à d'autres produits.

Effets indésirables et contre-indications

Les effets secondaires du produit sont ressentis au début du traitement. Ils disparaissent, néanmoins, les jours qui suivent les premières prises. L'utilisateur peut avoir des troubles du sommeil, des vertiges, des troubles digestifs (nausées, manque d'appétit, des constipations, etc.), des pertes de poids, des troubles psychologiques (nervosité, hyperactivité, etc.), des sécheresses oculaires, des sensations de brûlure, des maux de tête, des éruptions cutanées, des convulsions. La majorité de ces symptômes apparaissent rarement et ne sont constatables que chez l'enfant (troubles psychologiques, convulsions, etc.).

Au niveau des contre-indications, il est recommandé d'éviter d'associer le produit avec d'autres produits (les gouttes pour les yeux) dans le cadre du traitement des conjonctivites allergiques. Il est également interdit de prendre le médicament si l'utilisateur est allergique à l'un de ses composants.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Anti-allergiques

Médicaments

Santé Doc