10 septembre 2014 AccueilAlimentationSupplémentationAnti-radicaux libres

Les compléments alimentaires anti-radicaux libres

Les radicaux libres sont des dérivés chimiques qui apparaissent dans les cellules à la suite de la combustion de l’oxygène. L’accumulation de ces composés a pour méfait une accélération du processus du vieillissement cellulaire. Les conséquences sont perceptibles avec la baisse du tonus, la perte de mémoire, un état de fatigue ou le vieillissement cutané se traduisant par des rides et la perte de la fermeté de la peau. Ils sont, en partie, responsables du vieillissement, mais également de certaines pathologies et lésions tissulaires.

Pour combattre cet excès de radicaux libres dans l'organisme, il existe des compléments alimentaires qui renferment des substances ayant des effets anti-radicalaires. Il s'agit notamment des vitamines et des oligo-éléments qui constituent des défenses anti-radicalaires non-enzymatiques.

Les vitamines

Des enzymes (catalases) produits par le corps sont également des anti-radicalaires enzymatiques qui ont besoin de certaines substances, notamment des vitamines, pour mieux fonctionner. Les vitamines C et E, apportés par l'alimentation ou les compléments alimentaires agissent également sur les radicaux libres. Ce sont des anti-radicalaires non-enzymatiques.

Vitamine C

Une baisse du taux de vitamine C dans le sang peut nuire au système de protection de l'organisme et laisser transparaître l'action des radicaux libres qui peuvent agresser les cellules saines de l'organisme.

La vitamine C, contenue dans les compléments alimentaires, est une arme anti-radicale libre. Elle piège ces dérivés chimiques produits par l'organisme et les neutralise. Ainsi, elle permet d'éviter l'effet toxique de ces radicaux libres. Aussi, elle empêcher la survenue de certaines pathologies liées au vieillissement (la cataracte, les maladies cardiovasculaires).

Ainsi, l'action de la vitamine C consiste à inhiber ces radicaux libres. Ce puissant anti-radical protège l'organisme et renforce le système immunitaire.

La vitamine E

La vitamine E joue un rôle primordial au sein de l'organisme en ce qui concerne la préservation de la santé et la prévention des maladies provenant des phénomènes radicalaires. C'est un anti-radiculaire qui assure un rôle de défense au sein des cellules. Il empêche l'attaque des membranes cellulaires par les radicaux libres.

Par ailleurs, la vitamine E contribue à la neutralisation des radicaux libres et au renouvellement des cellules. Cette propriété anti-radicalaire permet de combattre les effets du temps en exerçant une action anti-vieillissement. En agissant sur la cause radicalaire, la supplémentation en vitamine E favorise, ainsi, la jeunesse de l'organisme et permet de prévenir le vieillissement cutané.
.

Les oligo-éléments

Les problèmes liés au vieillissement surviennent dans l'organisme lorsqu'il existe un déséquilibre entre les anti-radicalaires et les radicaux libres. Le surnombre en faveur des radicaux libres est nuisible et génère des perturbations. Des oligo-éléments, plus précisément le sélénium et le zinc, provenant des compléments alimentaires permettent de rétablir cet équilibre et de limiter les dégâts résultant de l'action néfaste des radicaux libres.

Le zinc

Le zinc est un oligo-élément qui déploie une activité anti-radicalaire, freine le vieillissement cutané et active l'action des enzymes anti-radicalaires. Intervenant dans divers processus cellulaires, il protège efficacement la structure biochimique des enzymes contre les attaques émanant des radicaux libres en contribuant également au ralentissement du vieillissement oculaire et cutané.

Ainsi, la supplémentation en zinc permet de combattre les radicaux libres et de lutter contre le vieillissement des cellules. Cet anti-radicalaire est également un anti-âge indispensable au bon fonctionnement de l'organisme et à la neutralisation des phénomènes radicalaires.

Le sélénium

Indispensable au corps humain, le sélénium est un anti-radicalaire qui intervient au niveau intracellulaire. Il permet de freiner les effets néfastes des radicaux libres dans le corps en activant, dans le milieu cellulaire, les différentes formes de glutathion peroxydase (des anti-radicalaires enzymatiques) qui bloquent la formation de certains radicaux libres.

Considéré comme étant le coenzyme du glutathion peroxydase, le sélénium, associé à la vitamine E, protège les membranes cellulaires contre les agressions provenant de ces dérivés chimiques. Il favorise la rétention de la vitamine E au niveau du plasma et permet, ainsi de neutraliser les radicaux libres. Par conséquent, l'apport nutritionnel en sélénium permet de lutter contre le vieillissement cellulaire et de corriger les actions nuisibles des radicaux libres.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Supplémentation

Alimentation

Santé Doc