6 novembre 2014 AccueilMédicamentsPsychotrophesThymorégulateursCarbamazépine

Carbamazépine : contre douleur, convulsions et trouble bipolaire

La carbamazépine est un médicament antiépileptique et thermorégulateur. Elle empêche les crises épileptiques en inhibant sélectivement la haute fréquence des foyers épileptiques tout en stabilisant l’activité électrique du cerveau. En plus des actions antiépileptiques, elle est dotée de propriétés sédatives et agit comme un régulateur de l’humeur particulièrement efficace dans le traitement du trouble bipolaire.

En psychiatrie, la carbamazépine est utilisée comme un régulateur de l'humeur. Elle permet de contrôler certains troubles de l'humeur, de traiter les états d'excitation et de prévenir les rechutes dans le cadre des psychoses maniaco-dépressives. La carbamazépine est utilisée chez les patients, en cas d'intolérance, de résistance ou de contre-indication au lithium.

Dans le cadre de l'épilepsie, la crise qui survient, généralement, pendant une courte période, est le résultat d'une activité électrique anormale au niveau du cerveau. La carbamazépine réduit l'influx nerveux et limite les décharges excessives et contribue, ainsi, au traitement de crises généralisées et partielles.

En réduisant l'influx nerveux qui cause des sensations douloureuses, la carbamazépine intervient dans la prise en charge des crises convulsives et des douleurs des nerfs, liées à la neuralgie du trijumeau et à la névralgie faciale marquée par des douleurs lancinantes au niveau du visage.

Contre-indications

Une hypersensibilité à la carbamazépine ou à l'un des excipients, constitue une contre-indication. La carbamazépine ne doit pas être administrée chez les patients qui présentent des antécédents médicaux tels que des troubles sanguins (la porphyrie aigue intermittente, l'anémie), des anomalies de la conduction auriculo-ventriculaire, une dépression de la moelle osseuse, un trouble du foie.

L'association de la carbamazépine avec un inhibiteur de la monoamine oxydase (IMAO) est formellement déconseillée. La consommation de l'alcool est contre-indiquée au cours du traitement, car elle peut amplifier les effets indésirables ou provoquer une somnolence excessive. Les patients doivent, également, éviter la consommation des excitants tels que la drogue, le cola, le thé et le café.

La carbamazépine présente un risque majeur pour l'enfant lorsqu'elle est utilisée au cours de la période de l'allaitement. Elle peut être nuisible au fœtus lorsqu'elle est administrée pendant la grossesse.

Précautions d'emploi

La carbamazépine peut altérer la vigilance, c'est pourquoi les patients doivent être très prudents, notamment ceux qui exécutent des activités ou des actions qui exigent une vigilance accrue (la conduite automobile, l'utilisation des machines dangereuses).
Le pamplemousse et le jus de pamplemousse sont susceptibles d'interagir avec ce médicament et peuvent aggraver les effets indésirables.

L'arrêt brusque du traitement peut provoquer des symptômes désagréables de sevrage. Pour ce faire, il convient de réduire progressivement la dose et d'espacer la prise des médicaments avant de cesser complètement le traitement.

Les effets indésirables

Les effets indésirables sont nombreux. Certains sont fréquents, il s'agit, en l'occurrence, des étourdissements, de la somnolence, la fatigue, des réactions cutanées allergiques. D'autres, par contre, sont peu fréquents, à savoir, les troubles de la pensée, un état dépressif, une confusion mentale, des vomissements, des nausées, la sécheresse buccale, l'hypersudation.

Thymorégulateurs

Psychotrophes

Médicaments

Santé Doc