20 novembre 2014 AccueilMédicamentsPsychotrophesNeuroleptiquesPimozide

La pimozide

Le pimozide est un médicament antipsychotique neuroleptique appartenant à la famille des diphénylpipéridiens. C’est un produit chimique qui agit au niveau du système nerveux ; il diminue l’activité la dopamine et l’excitation anormale du cerveau. Il est utilisé en présence des symptômes associés à diverses pathologies, notamment la schizophrénie, le syndrome de Gilles de la Tourette. Les indications de la pimozide sont, donc, diverses. Mais ce médicament ne doit pas être administré à tous les patients, compte tenu de certaines contre-indications qui rendent nécessaire la mise en œuvre des mesures de prudence. Certaines précautions visant à limiter ou à éviter certains effets indésirables.

La pimozide est employée à des fins psychiatriques, en présence des manifestations de la schizophrénie qui est un trouble de la santé mentale. Cette pathologie est caractérisée par des hallucinations (visuelles, auditives), des idées désordonnées, des croyances erronées. La pimozide permet de soulager ces symptômes, notamment les délires et les hallucinations, en diminuant l'activité de la dopamine et en rééquilibrant le niveau des substances chimiques dans le cerveau.

Ce médicament est également prescrit dans le but de réduire les mouvements incontrôlés (tics moteurs) et les répétitions inconscientes des sons et des mots (tics vocaux ou phoniques) provoqués par le syndrome de Gilles de la Tourette. Il permet de contrôler ces tics qui peuvent perturber la vie normale du patient. Il contribue à la prise en charge thérapeutique des mouvements choréiques caractérisés par des spasmes musculaires brefs et saccadés du corps.

Précautions d'emploi

Le patient doit éviter de consommer le pamplemousse ou le jus de pamplemousse pendant le traitement. Ce fruit peut interagir avec la pimozide et nuire gravement à la santé.

Les utilisateurs des machines dangereuses et les conducteurs des véhicules, doivent être très prudents lors de la prise de ce médicament ou si possible, ils doivent éviter de les manipuler ou de les conduire. Ce médicament peut altérer la vigilance, affecter les mouvements ou rendre le patient somnolent.

L'arrêt du traitement ne doit pas être intervenir subitement, il convient de contacter le médecin traitant et de diminuer progressivement la dose avant de cesser de prendre ce médicament.

Effets indésirables

Les effets pharmacologiques de la pimozide peuvent à l'origine de certains effets indésirables qui n'apparaissent pas chez tous les patients. Il s'agit, notamment, de la somnolence, des étourdissements, des vertiges, de la raideur des bras et des jambes, des tremblements, des spasmes musculaires. Une augmentation de la transpiration, de la production de la salive, un besoin fréquent d'uriner (surtout la nuit), des pouls rapides ou irréguliers, des problèmes de la vision et des maux de tête, constituent également d'autres effets secondaires qui peuvent survenir pendant le traitement.

Contre-indications

Les contre-indications sont diverses ; elles ne sont pas limitées à une allergie ou à une hypersensibilité à la pimozide ou l'un des excipients du médicament.

La pimozide est contre-indiquée chez les patients affectés par la maladie de Parkinson, des troubles cardiaques (une fréquence cardiaque sérieusement ralentie, un rythme cardiaque irrégulier, une pression artérielle basse), des troubles sanguins (une faible numération des globules blancs) et des troubles hépatiques.

La prescription médicale est proscrite en présence de certaines conditions cliniques, notamment, la myasthénie, l'épilepsie, une réduction de la fonction rénale, une dépression du système nerveux central, consécutive à l'alcool.

Certaines patientes, en l'occurrence, les femmes enceintes (quel que soit le terme de la grossesse) et celles qui allaitent, ne devraient pas utiliser la pimozide.

Neuroleptiques

Psychotrophes

Médicaments

Santé Doc