13 novembre 2014 AccueilMédicamentsPsychotrophesNeuroleptiquesMétopimazine

Métopimazine, pour combattre vomissements et nausées

La métopimazine est un neuroleptique appartenant à la famille des phénothiazines. Ce produit chimique agit en tant qu’antagoniste de la dopamine qui a un effet émétique (provoque l’apparition des nausées et des vomissements). Ce médicament psychotrope intervient au niveau de certaines zones de l’encéphale, impliquées dans le déclenchement des vomissements, et déploie, par conséquent une activité antiémétique qui est bien connue pour la prise en charge des vomissements et des nausées.

La métopimazine est un antagoniste dopaminergique qui agit au niveau du centre du vomissement, qui se trouve dans le tronc cérébral. Ce centre contrôle l'appareil digestif et le reflux gastrique. Le rejet par la bouche du contenu de l'estomac ou le vomissement, est déclenché par l'excitation de ce centre de vomissement.

Grâce à ses propriétés antiémétiques, la métopimazine est un anti-vomitif et un anti-nauséeux. Elle est indiquée pour le traitement des gastro-entérites et permet, par ailleurs, de soulager les vomissements et les nausées. Aussi, il soulage des effets indésirables, notamment, les vomissements et les nausées, provoqués par les chimiothérapies anticancéreuses. Il permet de faire disparaître ou d'atténuer ces vomissements qui peuvent avoir des causes gastro-intestinales ou médicamenteuses. La métopimazine peut être utilisée à titre préventif ou curatif chez l'enfant et l'adulte.

Précautions d'emploi

Les boissons alcoolisées, les médicaments sédatifs peuvent amplifier la somnolence lors de la prise de ce médicament. C'est pourquoi, il est préférable d'éviter l'association de la métopimazine avec l'alcool, les sédatifs ou les médicaments contenant de l'alcool.

Par mesure de prudence et compte tenu des risques de somnolence, il est déconseillé de conduire ou d'utiliser les machines dangereuses pendant le traitement, surtout dans les heures qui suivent la prise du médicament. Cette prudence doit être de mise lors de l'administration de la métopimazine chez les sujets âgés, en cas d'insuffisance rénale et / ou hépatique.

Effets indésirables

La somnolence, la baisse de la tension artérielle et d'autres effets indésirables peuvent être liés à l'administration de la métopimazine. Ce sont, notamment, les affections gastro-intestinales, à savoir la sécheresse de la bouche ou les affections de la peau et du tissu cutané, en l'occurrence, les éruptions cutanées, les réactions allergiques cutanées. Exceptionnellement, les patients peuvent manifester des mouvements involontaires ou inadaptés, une dyskinésie, des troubles de l'accommodation, des troubles visuels, une raideur anormale, des spasmes de la face.

Contre-indications

Certains patients présentent une allergie ou une hypersensibilité à la métopimazine ou à l'un des excipients qui entre dans la composition de ce médicament. L'utilisation de la métopimazine doit être proscrite chez ces patients et bien d'autres, notamment, ceux qui souffrent d'un glaucome à angle fermé. La présence d'une phénylcétonurie (une pathologie génétique rare) et d'un risque de rétention urinaire, lié à des troubles urétro-prostatiques ou à un adénome de la prostate, constituent, également, des contre-indications.

L'utilisation de la métopimazine, sans l'avis du médecin, est déconseillée chez les femmes enceintes et au cours de la période de l'allaitement.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Neuroleptiques

Psychotrophes

Médicaments

Santé Doc