13 novembre 2014 AccueilMédicamentsPsychotrophesNeuroleptiquesHalopéridiol

L’halopéridiol, contre la schizophrénie et divers troubles mentaux

L’halopéridiol est un neuroleptique qui exerce des actions antipsychotiques. Ce médicament agit au niveau du cerveau en inhibant l’effet de certaines substances chimiques, notamment la dopamine, avec pour résultat, une diminution des symptômes de la psychose. Contribuant ainsi à l’amélioration du fonctionnement neurologique du cerveau, il est utilisé dans le cadre du traitement de divers troubles mentaux ou neurologiques, en l’occurrence les symptômes liés à la schizophrénie ou au syndrome de Gilles de la Tourette. A l’instar d’autres remèdes pharmaceutiques, ce médicament peut provoquer chez certaines personnes divers effets secondaires, vertiges, nausées, maux de tête et spasmes musculaires entre autres.

L'halopéridiol est caractérisé par un effet antipsychotique, efficace contre la psychose aiguë et chronique et des troubles psychotiques. Il est employé notamment pour traiter la schizophrénie qui peut se manifester par des délires et des hallucinations (auditives, visuelles) ainsi que la psychose maniaco-dépressive ou le trouble bipolaire caractérisé par des épisodes maniaques et dépressif. Ce remède psychotrope permet de contrôler les symptômes de la schizophrénie, l'agressivité et les agitations psychotiques ainsi que les accès maniaques chez les patients affectés par le trouble bipolaire.

Ce médicament est aussi utilisé pour traiter les comportements agités ou impulsifs, les problèmes graves de comportement marqués par une agressivité ou une hyperactivité, chez les enfants. Il déploie un effet calmant sur les symptômes tels que l'excitation, l'agressivité ou l'agitation.

L'halopéridiol permet également de maîtriser les symptômes du syndrome de Gilles de la Tourette. Ce médicament s'avère efficace pour contrôler les tics verbaux et moteurs, les mouvements anormaux qui se manifestent chez les enfants et les adultes affectés par cette pathologie neurologique.

Précautions d'emploi

L'halopéridiol doit être administré avec prudence aux personnes âgées et aux patients affectés par un trouble cardiaque sévère, une hyperthyroïdie, une insuffisance hépatique, des problèmes au niveau des reins. La surveillance médicale doit être renforcée auprès de ces patients au cours du traitement.

Chez certains patients, l'halopéridiol peut provoquer une somnolence, des étourdissements et une vision floue. Ces effets secondaires peuvent s'aggraver lorsque ce médicament est associé à l'alcool. Ainsi, la consommation de l'alcool, doit être évitée au cours du traitement.

Aussi, les conducteurs de véhicules et les utilisateurs de machines dangereuses, doivent cesser toutes ces activités qui exigent une vigilance accrue jusqu'à ce qu'ils sachent comment ils réagissent lors de la prise de ce médicament.

Effets secondaires

L'administration de l'halopéridiol peut occasionner quelques effets gênants allant d'une sensation de vertiges à des maux de tête, en passant par des épisodes d'insomnies et des nausées. On note chez certains individus le ralentissement des mouvements physiques et des spasmes musculaires tandis que d'autres patients se plaignent de troubles oculaires, de sécheresse buccale ainsi que de constipation. Aussi, une baisse de la pression artérielle peut être consécutive à la prise de l'halopéridiol.

Les contre-indications

Une hypersensibilité à l'halopéridiol ou l'un des constituants de ce médicament, les antécédents d'allergie à d'autres antipsychotiques et un état comateux, constituent des contre-indications. Ce médicament ne doit pas être administré aux patients affectés ou ayant des antécédents liés à la maladie de Parkinson, une grave dépression du système nerveux central (marquée par une forte somnolence et une respiration lente).

Ce médicament est susceptible de nuire au fœtus et aux nourrissons ; c'est pourquoi, il est contre-indiqué, chez les femmes enceintes et celles qui allaitent.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Neuroleptiques

Psychotrophes

Médicaments

Santé Doc