22 juillet 2014 AccueilMédecineMédecine douceAromathérapieHuile essentielle de thym

L’huile essentielle de thym : vertus, usage et précaution d’emploi

L’huile essentielle de thym est extraite par distillation à la vapeur d’eau des fleurs fraîches et des feuilles du thym. Cette essence contient une variété de substances dont l’alpha Thuyone, l’alpha pinène, le linalol, ...). Elle est riche en thymol, un constituant dont les propriétés antifongique, anti-bactérienne et antiseptique sont indéniables. L’huile essentielle de thym permet de traiter diverses affections respiratoires, intestinales, cutanées et buccales. Elle est également efficace pour lutter contre les troubles digestifs, ainsi que les états de fatigue générale.

Connu depuis l'antiquité, le thym est une plante médicinale, qui contient de grandes quantités de thymol. Cette plante se développe en touffes et peut mesurer trente à cinquante centimètres de haut.

Originaire de la méditerranée, le thym pousse notamment dans les régions ensoleillées. Comme complément alimentaire, il est l'un des plus puissants antioxydants connus. Le thym est bénéfique pour les systèmes immunitaire, respiratoire, digestif et nerveux. Il est connu pour avoir de nombreuses propriétés thérapeutiques.

Elaboration

L'huile essentielle de thym est extraite par distillation à la vapeur des feuilles fraîches et les sommités fleuries des plantes de thym. Le rendement est de 0,7 à 1 %. L'huile de thym a un arôme très fort et épicé. Elle se mélange bien avec les huiles essentielles de géranium, de citron et de cyprès.

Utilisation

L'huile essentielle de thym peut s'utiliser par voie interne ou par voie externe. En plus de la fièvre, de la fatigue et des douleurs musculaires, l'huile de thym est employée pour traiter le rhume, la grippe, la toux, les maux de gorge et la diarrhée. Quelques gouttes d'huile essentielle de thym ajoutées à 250 ml d'eau chaude ou de tisane constitue un remède pour soulager les crampes et les spasmes d'estomac, la diarrhée, les gaz intestinaux et les indigestions.

L'essence de thym, diluée dans le bain, aide à chasser les douleurs menstruelles, rhumatismales, musculaires et articulaires. Cette huile dynamise le corps, quand on se sent physiquement faible ou stressé. Elle calme aussi les émotions et soulage la dépression. En vaporisation, elle peut être utile dans le traitement de la bronchite, de la toux, de problèmes respiratoires et de la sinusite. Employée en massage, l'essence de thym peut aider à soulager l'arthrite, le rhume, la goutte, les ecchymoses, l'eczéma et l'obésité.

Précautions d'utilisation

L'huile essentielle de thym doit être toujours diluée avant d'être appliquée sur la peau ou en prise en interne. Il faut la tenir hors de portée des enfants. La consommation de cette essence est contre-indiquée pour les femmes enceintes, celles qui allaitent et les enfants de moins de 3 ans.

Cette essence peut irriter la peau. Il est donc nécessaire de vérifier sa tolérance à cette huile en l'appliquant en faible dose au creux du coude.

Elle est également proscrite chez les personnes épileptiques ou hypertendues. Elle se conserve bien à l'abri de toute source de chaleur et de la lumière. L'usage de cette essence doit se faire sous la direction d'un médecin qualifié en aromathérapie.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Aromathérapie

Médecine douce

Santé Doc