20 juillet 2014 AccueilMédecineMédecine douceAromathérapieHuile essentielle de camomille

L’huile essentielle de camomille

L’huile essentielle de camomille est très prisée en aromathérapie pour sa douceur et son adaptation aux enfants. En fonction des différentes espèces de camomille utilisées, on distingue l’huile essentielle de camomille romaine, celle de camomille allemande, la version camomille marocaine et la variante grande camomille ou Pyrèthre doré.

L'huile essentielle de camomille romaine est exclusivement produite en Europe et autour de la méditerranée. L'huile essentielle de camomille est renommée pour le traitement des troubles musculaires, des troubles du système nerveux, des affections cutanées, des troubles digestifs, des troubles oculaires et des affections de l'appareil génital.

Fabrication

Toutes les huiles essentielles de camomille sont obtenues à partir des fleurs des différentes espèces de la camomille. Elles sont extraites par le procédé de distillation par entrainement à la vapeur d'eau. A la fin de ce processus, on obtient un liquide concentré appelée essence de camomille ou huile essentielle de camomille, bien qu'il n'ait rien à avoir avec les corps gras.

Vertus

L'huile essentielle de camomille est une véritable panacée, car elle s'emploie pour le traitement de diverses maladies. Elle est, depuis l'antiquité jusqu'à nos jours, utilisée comme antidépresseur pour calmer les troubles du système nerveux, notamment la nervosité, le stress, l'angoisse et le manque de sommeil.

L'essence de camomille constitue, à la fois, un antipyrétique, un anti-inflammatoire ( efficace contre l'arthrose, le rhumatisme et la névralgie), un antidouleur ( contre les douleurs musculaires, les maux de dents et d'oreilles), un bactéricide et un antiseptique très efficace.

Elle est également recommandée dans le traitement ou pour le soulagement des troubles de l'appareil digestif, que sont l'indigestion, les spasmes, les douleurs abdominales, les problèmes hépatiques, les nausées et les flatulences. L'huile essentielle de camomille est surtout préconisée pour le traitement des problèmes de peau comme les rougeurs, les furoncles, les inflammations, les boutons, les allergies et les piqûres d'insectes.

Son action s'étend aussi aux troubles de l'appareil génital particulièrement chez la femme, où elle permet de calmer les douleurs liées aux menstrues, de rétablir ou de régulariser le cycle menstruel. Enfin, il faut noter que cette huile favorise la cicatrisation rapide des blessures et permet de soigner certains troubles de la vision comme la fatigue oculaire et la conjonctivite.

Mode d'emploi

L'huile essentielle de camomille peut être diffusée dans une pièce pour apaiser les personnes souffrant de stress ou d'insomnie. Elle peut également être administrée par voie cutanée notamment par application en compresses (douleurs, cystite, furoncles, abcès bénins ou plaies infectées), en massage (douleurs musculaires, problèmes menstruels, insomnie, stress) ou pour un bain aromatique.

Une seule goutte d'huile essentielle de camomille étalée sur le dos suffira pour traiter l'insomnie chez le bébé. En usage interne, c'est surtout l'huile essentielle de camomille romaine, qui est recommandée. La prise de la camomille par voie orale est indispensable pour le traitement les troubles nerveux, digestifs et des parasitoses intestinales.

Il est aussi possible d'utiliser l'huile essentielle de camomille par voie rectale. L'inhalation, quant à elle, demeure la meilleure voie pour calmer le stress et les troubles du système nerveux.

Précautions d'emploi

Certes, il n'existe aucun risque connu de toxicité de l'huile essentielle de camomille, mais certaines précautions sont à prendre pour l'administration ou l'utilisation lors de la grossesse. En effet, il est recommandé de l'éviter pendant les trois premiers mois de grossesse.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Aromathérapie

Médecine douce

Santé Doc