19 novembre 2014 AccueilMédicamentsPsychotrophesPsychostimulantsModafinil

Modafinil, un médicament d’éveil et de vigilance

Le modafinil est un psychostimulant qui favorise le maintien de l’éveil. Disponible sous plusieurs noms de marque, il stimule non seulement les centres de l’éveil et de la vigilance, mais également la mémoire et la concentration. Ce médicament est, ainsi, préconisé pour la prise en charge des troubles de l’éveil tels que la narcolepsie ou d’autres troubles du sommeil. Le modafinil qui agit en activant le système nerveux central est contre-indiqué chez les enfants. Il peut avoir des effets indésirables tels que les céphalées, les diarrhées, les étourdissements.

Approuvé pour le traitement de la narcolepsie, le modafinil est un stimulant du système nerveux central. Il possède également des propriétés pharmacologiques qui permettent d'améliorer la vigilance, l'humeur, la mémoire et les capacités cognitives.

Le profil pharmacologique du modafinil est indiqué pour la prise en charge thérapeutique de la narcolepsie avec ou sans cataplexie (perte soudaine du tonus musculaire) et de l'hypersomnie (somnolence excessive durant la journée). Ce médicament est bénéfique aux sujets narcoleptiques qui peuvent être affectés à tout moment par un sommeil profond. Ainsi, le modafinil est prescrit pour le traitement symptomatique de l'hypersomnolence chez les patients victimes d'une narcolepsie.

Les propriétés stimulantes qui caractérisent ce médicament, permettent d'améliorer l'état de veille diurne. Elles permettent au patient de rester éveillé pendant de longues heures. Ce médicament est grandement utile aux sujets ne parviennent pas à rester éveillé toute la journée et qui sont confrontés à des somnolences excessives et des endormissements diurnes. Le cerveau est maintenu en état de veille et de vigilance grâce au modafinil qui améliore, par ailleurs, le niveau et la durée de l'état de veille et de la vigilance diurne. Aussi, il permet également de traiter les hypersomnies liées aux apnées du sommeil.

Précautions d'emploi

L'utilisation du modafinil chez les enfants et les adolescents âgés de moins de 18 ans n'est pas recommandée. L'administration de ce médicament requiert une prudence chez les personnes âgées et les patients qui présentent des antécédents liés à l'alcoolisme, à la toxicomanie, à la psychose, à la manie ou à la dépression. Ces patients doivent être surveillés médicalement pendant le traitement.

Il convient d'effectuer un électrocardiogramme (ECG) avant d'entamer le traitement et de surveiller régulièrement la fonction cardiaque, notamment la pression artérielle et le rythme cardiaque, des patients.

Effets indésirables

Les effets indésirables plus ou moins incommodants qui surviennent, couramment, sont : les troubles du sommeil, le mal de dos, les maux de tête, les nausées, la nervosité, les maux d'estomac, un état confusionnel, une diminution de l'appétit, les palpitations, les vertiges, les diarrhées, la sécheresse buccale.

Les manifestations les plus graves sont caractérisées par des ulcères buccaux, des éruptions cutanées graves (érythème multiforme), des cloques à l'intérieur des yeux, une enflure du visage, de la bouche, des lèvres, des yeux, de la gorge, des jambes.

Contre indications

Les contre-indications sont liées à une hypersensibilité au modafinil ou à l'un des composants de ce médicament ; à des antécédents de dépendance à des drogues ou à l'alcool, à des antécédents d'hypertrophie ventriculaire gauche. Les patients qui souffrent d'une cirrhose ou d'un trouble cardiaque, d'une arythmie cardiaque, d'une hypertension modérée à sévère, ne devraient pas utiliser ce médicament. Il est déconseillé chez les femmes enceintes et au cours de la période de l'allaitement.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Psychostimulants

Psychotrophes

Médicaments

Santé Doc