27 juillet 2014 AccueilMédicamentsAntibiotiquesRifamycine

La rifamycine, un antibiotique naturelle

De la famille chimique des ansamycines, la rifamycine est une substance antibiotique naturelle. Elle est produite par une bactérie, amycolatopsis mediterranei, découverte en 1957 dans un échantillon de sol. Peu de temps après sa découverte, les spécialistes ont réussi à isoler les premières variantes de rifamycine. Les différentes avancées au niveau des techniques médicales permettent aux spécialistes de produire de manière synthétique cet antibiotique. Dès sa commercialisation, l’antibiotique a permis de faire face à certaines tuberculoses résistantes.

La rifamycine permet de détruire principalement les mycobactéries. En général, on fait appel à la rifamycine lorsqu'une tuberculose survient. Cependant, elle est en mesure de traiter entre autres la méningite, l'otite et la diarrhée du voyageur. Elle intervient également dans le traitement des affections liées à des mycobactéries atypiques comme la mycobacterium avium. La rifamycine est parfois employée pour soigner certains patients infectés par le VIH.

Le fonctionnement de la rifamycine

L'activité antibactérienne de l'antibiotique agit essentiellement sur l'ADN des bactéries. En effet, la rifamycine aide à stopper la transcription de l'ADN en ARN par occlusion stérique. En se fixant sur la sous-unité B de l'ARN, l'antibiotique obstrue l'espace dont la polymérase a besoin pour réaliser la polymérisation de l'ARN. Cette action permet de limiter la croissance des bactéries dans l'organisme. Toutefois, l'inhibition ne peut se produire si la polymérisation a déjà débuté.

Le spectre d'activité de l'antibiotique

Le spectre d'activité du bactéricide comprend une grande variété de bactéries aérobies à Gram positif et négatif. Au niveau des bactéries à Gram positif, on retrouve le bacillus anthracis, la listéria monocytogenes, les staphylocoques, les streptocoques, etc. La brucella, la pasteurella, les neisserias, les haemophilus constituent l'ensemble des bactéries à Gram négatifs sensibles. La rifamycine permet également de traiter les pathologies provoquées par les bactéroïdes, les fusobacteriums, les mycobactéries, les legionellas, etc.

Les différentes variantes de rifamycines

L'antibiotique se subdivise en plusieurs classes. La rifampicine, la rifabutine, le rifalazil et la rifapentine sont les différentes classes qui composent la famille des rifamycines. Chaque type de rifamycines permet de traiter une affection particulière. On retrouve donc les rifamycines sous plusieurs formes dans les pharmacies.

Selon la qualité de la rifamycine employée, les médicaments servent à traiter différents types d'affections. Les formes orales de la rifamycine aident à traiter certaines méningites, tuberculoses, lèpres, infections (infections à M avium Complex, infections gastro-intestinales, etc.), etc. Quant aux formes injectables, elles sont employées pour soigner les infections à mycobactéries (tuberculose), les infections à bacilles Gram négatifs et les infections à entérocoques. Les formes ophtalmologiques sont dédiées au traitement des conjonctivites, des ulcères cornéens, d'orgelet, etc. Au niveau des gouttes auriculaires, la substance antibiotique sert à traiter certaines otorrhées.

Les effets indésirables

Comme pour la majorité des produits pharmaceutiques, l'utilisation de l'antibiotique peut causer certains effets secondaires. Les rifamycines peuvent engendrer des maux de tête, des anémies, des réactions allergiques ou des douleurs dans les articulations. Les médicaments oraux ont tendances à colorer les différentes sécrétions corporelles. En cas de surdosage, il est possible que la rifamycine cause des troubles hépatiques. Si l'utilisateur fait l'objet d'une intolérance digestive, il doit prendre contact avec son médecin pour que les mesures adéquates soient prises.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Antibiotiques

Médicaments

Santé Doc