25 novembre 2014 AccueilMédicamentsAntibiotiquesMillefolium

Millefolium, pour traiter hémorragies et douleurs

Millefolium, qui est obtenu à partir de l’achillée millefeuille, permet de traiter non seulement les hémorragies, mais également les infections ORL, les maux de dents et les pertes blanches. Pour obtenir les résultats escomptés, il convient de respecter les doses et les dilutions recommandées par un spécialiste en homéopathie.

L'achillée millefeuille (Achillea millefolium) est une astéracées pérenne native de l'hémisphère nord. Cette espèce herbacée dont les tiges peuvent atteindre 20 à 70 cm de hauteur, est utilisée depuis des millénaires pour accélérer la cicatrisation des plaies saignantes. La mythologie grecque stipule qu'Achille l'utilisa pour guérir la plaie de Télèphe, le fils d'Héraclès. Le remède homéopathique, obtenu par macération alcoolique complète de la plante entière, est utilisé dans différentes sphères comme la gynécologie, l'ORL et la stomatologie.

Quand utiliser Millefolium ?

En dehors des hémorragies, Millefolium est utilisé pour traiter les infections ORL, les maux de dents et les troubles gynécologiques.

Contre les affections gynécologiques et andrologiques

Les propriétés antispasmodiques de Millefolium lui valent d'être utilisé pour soulager les dysménorrhées. Ce remède permet également de traiter les femmes qui souffrent de leucorrhées et d'hyperménorrhées. Utilisé de façon préventive, il permet de tenir à distance les pathologies qui peuvent induire un avortement spontané. Les femmes venant d'accoucher peuvent recourir à lui pour stopper les écoulements sanguins qui succèdent à l'accouchement.

Le gonflement du pénis et des testicules peut être résorbé par des prises de Millefolium. Ce remède agit efficacement sur les déficits de sperme et les émissions involontaires de sperme. Enfin Millefolium peut être utilisé dans la prise en charge de la blennorragie.

Traitement des infections ORL avec Millefolium

Ce remède gère efficacement les pathologies qui affectent les zones du corps telles que le cou, le nez, les oreilles et la gorge. Il permet par exemple de traiter les saignements du nez et les oreilles bouchées. Les angines et les ulcères qui touchent la gorge peuvent être également solutionnés par la prise de Millefolium. Les céphalées caractérisées par le battement des tempes et une sensation d'afflux de sang vers la tête font également partie du cortège des maladies que peut traiter cette spécialité homéopathique.

Utilisation en odontostomatologie

La rage de dents est une douleur lancinante et particulièrement éprouvante qui peut être l'effet secondaire d'une carie. Cette pathologie incommodante peut être toutefois soulagée par la prise de Millefolium. Ce remède permet également de soulager le gonflement de la langue et les ulcères qui touchent les gencives. De façon générale, Millefolium permet de gérer toutes les pathologies buccales, y compris celles qui se traduisent par une soif intense et une sécheresse buccale.

Comment utiliser Millefolium ?

Millefolium compte plusieurs présentations pharmaceutiques (teinture-mère, infusion, granules etc.) destinées à différentes indications thérapeutiques.

Douleurs gynécologiques

La prise en charge des douleurs qui surviennent lors des dysménorrhées fait appel à des bains de siège à base de Millefolium.

Hémorragies et maux de dents

Contre les saignements du nez, il est recommandé de prendre 5 granules de Millefolium 5CH, toutes les 10 minutes, jusqu'à ce que le sang cesse de couler. Les femmes venant d'accoucher et les personnes qui viennent d'être opérées prendront, de leur côté, 5 granules de cette même dilution 3 fois par jour.

Contre les douleurs odonto-stomatologiques, et notamment les saignements induits par un implant dentaire, il est possible de prendre une dose de Millefolium 5 CH toutes les 5 minutes tout en espaçant suivant l'amélioration, jusqu'à ce que les maux s'estompent.

Par ailleurs, les feuilles de Millefeuille légèrement pilées peuvent être pressées ; le liquide qui en sort est efficace pour calmer les douleurs dentaires, une fois mis dans l'oreille (non dans la dent). Pierre Garidel, auteur du livre « Histoire des plantes qui naissent aux environ d'Aix et dans plusieurs autres endroits de la Provence » affirme l'avoir régulièrement expérimenté.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Antibiotiques

Médicaments

Santé Doc