29 novembre 2014 AccueilMédicamentsAntibiotiquesMotilium

L’anti-émétique Motilium,

Motilium est un anti-émétique agissant sur la contraction des muscles de l’estomac, de l’œsophage et du duodénum. Ce produit pharmaceutique permet également la régulation de la motricité du tube digestif. Sa prescription est faite dans le cadre du traitement des nausées et vomissements. Il est possible en outre de l’utiliser contre des troubles de la digestion comme les sensations de ballonnements et les régurgitations. Motilium a montré aussi son efficacité contre les sensations de gêne au niveau supérieur de l’abdomen et des sensations de distension épigastrique. La substance active de de médicament partiellement retiré de la vente depuis septembre 2014, est dompéridone.

Motilium est élaboré en comprimé et en suspension buvable avec une seringue doseuse. Sa prise est conseillée avant les repas car après avoir mangé, son absorption se fait tardivement. Le suivi du traitement doit se faire pendant 4 semaines. Après cette durée, il est absolument nécessaire pour le patient de se faire examiner avant de poursuivre éventuellement les prises. Une évaluation de son état sera ainsi faite. Il est défendu en outre de se traiter avec Motilium pendant 14 jours consécutifs sans un avis médical.

Contre-indications

L'utilisation de Motilium est déconseillée en cas d'insuffisance hépatique, qu'elle soit modérée ou sévère. Le médicament ne doit pas être pris si le sujet souffre d'une hémorragie, obstruction ou perforation du tube digestif. En cas d'insuffisance cardiaque ou de pathologie favorisant des perturbations du rythme cardiaque, Motilium doit être évité.

L'association de ce produit pharmaceutique avec des médicaments pouvant engendrer des torsades de pointes ou ceux élaborés avec de l'érythromycine ou du kétoconazole n'est pas souhaitée. Motilium est déconseillé si le patient présente une tumeur de l'hypophyse avec sécrétion de prolactine.

Précautions d'emploi

Le médicament contient du lactose et peut ne pas convenir en cas d'intolérance au lactose ou de malabsorption du glucose. Il n'est pas prudent d'utiliser Motilium pendant l'allaitement puisque le dompéridone passe dans le lait maternel. A ce niveau, la prudence doit être particulièrement de mise surtout que le niveau de toxicité chez le nouveau-né n'a pas été établi.

l importe de faire attention au surdosage de Motilium qui peut engendrer des symptômes extrapyramidaux chez les enfants.

Les personnes âgées de plus de 60 ans doivent surveiller le dosage du médicament car des études épidémiologiques ont révélé qu'il peut avoir des effets cardiovasculaires sur elles. Ces effets peuvent accroitre le risque d'arythmies ventriculaires graves et même la mort subite. Les sujets utilisant des doses supérieures à 30 mg de dompéridone par jour sont également concernés par cette précaution.

Effets indésirables

Rarement, le traitement au Motilium engendre une augmentation du taux de prolactine. Il est noté également un arrêt des règles chez la femme ainsi qu'un écoulement de lait par le mamelon. Elles peuvent constater une augmentation du volume de leurs seins, une situation qui concerne aussi les hommes. Des crampes abdominales et des diarrhées ont été signalées aussi pendant le traitement au dompéridone.

Des convulsions, une agitation et une somnolence peuvent se manifester essentiellement chez l'enfant et le nourrisson. Des maux de tête, des signes de nervosité et un syndrome extrapyramidal ont été évoqués.

Certains sujets ont également fait état de l'apparition de démangeaisons, d'urticaire, d'une réaction allergique ainsi que de quelques troubles du rythme cardiaque pendant un traitement réalisé avec Motilium.

Décision des autorités sanitaires

Lors d'un examen de réévaluation européenne, d'importantes perturbations du rythme cardiaque ont été imputées à la prise du dompéridone, notamment à des doses élevées et chez des personnes âgées.

Ce qui a mis un doute sur le rapport bénéfices/risques du médicament, et conduit l'agence nationale de la sécurité du médicament (ANSM) à décider le retrait pur et simple du marché de tout médicament contenant plus de 20 mg de dompéridone.

Entrée en vigueur le 10 septembre 2014, cette mesure salutaire est déplorée par certains spécialistes qui estiment qu'elle ne constitue pas un frein au surdosage

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Antibiotiques

Médicaments

Santé Doc